Navigation – Plan du site
Comptes rendus d'ouvrages

Denis Martouzet, Ville aimable

Tours, Presses Universitaires François Rabelais, coll. Villes et territoires, 2014, 384 pages
Yves Boquet
Référence(s) :

Denis Martouzet (dir.),Ville aimable, Tours, Presses Universitaires François Rabelais, coll. Villes et territoires, 2014, 384 p., ISBN 978-2-86906-361-7

Texte intégral

1Qu’est ce qui fait aimer – ou ne pas aimer – une ville ? La question du rapport affectif aux lieux, qui n’est pas nouvelle, comme le montrent par exemple les travaux du géographe sino-américain Yi Fu Tuan, est examinée en profondeur dans cet ouvrage collectif consacré à la perception de l’espace urbain.

2On se place d’emblée (chapitre 1) dans la perspective de l’« habiter », avec un dialogue épistémologique et théorique entre D. Martouzet, qui porte un regard urbain et N. Mathieu, qui voit les choses en partant des espaces ruraux. Les chapitres suivants (2 à 5, D. Martouzet, B. Feildel, N. Audas, J. Salomon Cavin) cherchent à clarifier et affiner le vocabulaire affectif dans l’organisation spatiale, tant du point de vue des sociétés que des individus. Des regards spécifiques sur le rapport affectif au lieu sont focalisés sur J.J. Rousseau (chap. 6, D. Martouzet) et le cinéma (chapitre 7, G.-H. Laffont). Puis sont évoqués (chap. 8) « 24 types de relations à sa ville » : D. Martouzet y croise 11 figures d’individus (amoureux, opportuniste, utilisateur, nostalgique, convaincu, libéré, anonyme, rétif, indifférent, piégé, lassé), 9 figures de villes (ville matérielle, ville-forme, ville relationnelle, ville de l’inclusion-exclusion, ville-souvenir, ville potentielle, ville-attente, ville-espérance, ville des craintes) et 4 qualités de ville (aménités, lisibilité, urbanité, civilité) dans cette relation individu-ville. N. Audas rappelle (chapitre 9) que l’affection est une affaire de rythmes et temporalités. Elle propose aussi une grille croisée entre avancée dans la vie des individus (jeunes, adultes, personnes âgées), évolution historique et urbanistique des lieux (lieu ancien, lieu actuel, lieu en cours d’évolution), dynamiques quotidiennes des lieux (passage-connexion, atypique, détente-loisir) et ancienneté de la connaissance du lieu par les individus (très ancienne, ancienne, récente) pour dégager 31 figures idéales, typiques du rapport lieux-individus (pp. 260-263) : indifférence, identification, attirance, enchantement, reconnaissance de la praticité, acceptation, admiration, redécouverte, renouveau, reconnaissance de la singularité, agitation/exubérance, expérimentation/inévitabilité, charme, agréable, envie, grandiosité, observation/inadéquation, reconnaissance de la fonctionnalité, impressionnabilité, agrément, accoutumance, fascination, attachement, regret, satisfaction, entrain, engouement, familiarisation/apprivoisement, « faire avec », habitude. Le chapitre 10 (H. Bailleul & D. Martouzet), relatif à la patrimonialisation des affects, « le rapport entre le nous et le je », se penche, avec un esprit critique certain, sur la mise en patrimoine de lieux urbains et son acceptation par les habitants. Toujours dans cette veine critique, H. Bailleul (chap. 11) décortique les « belles images de ville » et l’instrumentalisation du rapport affectif par le marketing urbain. B. Feildel (chapitre 12) rappelle enfin que la ville est affaire de citoyenneté.

3Ouvrage riche, peut-être un peu long et répétitif par moments, ouvrant des pistes de réflexion intéressantes, mais auquel on pourrait reprocher de se pencher presque exclusivement sur les villes françaises. Le regard sur la ville est-il le même à Kinshasa, Mexico ou Séoul qu’à Tours ou Lyon ?

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Yves Boquet, « Denis Martouzet, Ville aimable », Espace populations sociétés [En ligne], 2014/2-3 | 2015, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://eps.revues.org/5917

Haut de page

Auteur

Yves Boquet

Université de Bourgogne

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Espace Populations Sociétés est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Université de Lille 1 - Sciences et technologies
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Revues.org