Navigation – Plan du site
comptes rendus d'articles

Comptes rendus d'articles

Articles review
p. 129-170

Plan

Haut de page

Texte intégral

Émilie Adam-Vézina : Femmes africaines séropositives en quête d’asile. Opportunités et contraintes de la politique migratoire canadienne, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 2, pp. 129-148

1Cet article explore certains aspects de la politique d’exil de femmes réfugiées de la Région des Grands Lacs africains vers le Canada et atteintes du VIH-sida. Si les facteurs pré et post migratoires peuvent avoir un impact sur leurs conditions de vie et leur santé, l’angle privilégié ici traite des effets des conditions législatives d’accès au territoire et aux soins pour ces migrantes. Après un bref exposé du contexte législatif canadien qui régit l’entrée sur le territoire et des dispositions relatives aux migrants malades et en particulier aux personnes séropositives, l’auteur montre, au travers des récits des femmes rencontrées, fuyant principalement des violences et persécutions genrées, comment ces politiques influencent leur trajectoire et leur santé. Il apparaît que la législation canadienne pose un ensemble de contraintes pour les réfugiées séropositives, tout en constituant une ressource mobilisable propre fournissant certaines opportunités.

Evgeny M. Andreev, Dmitri Jdanov, Vladimir M. Skolnikov and David A. Leon : Long-term Trends in the Longevity of Scientific Elites : Evidence from the British and the Russian Academies of science Population Studies, 2011 (November), vol. 65, n° 3, pp. 319-334

2National science academies represent intellectual elites and vanguard groups in the achievement of longevity. The authors estimated life expectancy (LE) at age 50 of members of the British Royal Society (RS) for the years 1670-2007 and of members of the Russian Academy of Sciences (RAS) for the years 1750-2006. The longevity of academicians was higher than that of their corresponding national populations, with the gap widening from the 1950s. Since the 1980s, LE in the RS has been higher than the maximum LE among all high-income countries. in each period, LE in the RS was greater than in the RAS, although since the 1950s it has risen in parallel in the two academies. This steep increase shared by academicians in Britain and Russia suggests that general populations have the potential for a substantial increase in survival to high ages.

Sandrine Andrieu : Évaluer les programmes de prévention de la dépendance des personnes âgées : approche méthodologique, Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 75-80

3Dans le domaine de la prévention de la dépendance, de nombreux facteurs potentiellement protecteurs ont été identifiés dans la littérature à partir, en particulier, d’études épidémiologiques de type cohortes. Si les résultats de ces études d’observation sont relativement concordants, les résultats des essais d’intervention qui ont tenté de démontrer l’effet protecteur de certains de ces facteurs restent décevants. Des problèmes méthodologiques pourraient être à l’origine de ces résultats négatifs et, en particulier, l’auteur fait l’hypothèse que les personnes âgées qui acceptent de participer à ces études d’intervention diffèrent de celles qui refusent de participer et seraient de ce fait les moins susceptibles de pouvoir bénéficier de tels programmes.

Tania Angeloff : Le féminisme en République Populaire de Chine : entre ruptures et continuités, Revue Tiers Monde, 2012, n° 209, pp. 89-106

4En Chine, où le féminisme a été dès le début étroitement mêlé au Parti communiste par le biais de son principal représentant, la Fédération des femmes chinoises, quels sont les enjeux, limites et spécificités du mouvement féministe depuis ses origines ? À la suite de travaux de plusieurs féministes et de l’étude d’actions concrètes à l’échelle locale, on se demandera quelle est la part de « féminisme d’État » en Chine et dans quelle mesure il existe un militantisme « autonome » tel qu’il se revendique dans l’existence de plusieurs organisations non gouvernementales depuis la quatrième Conférence de l’ONU sur les femmes en 1995 et dans le contexte d’un socialisme de marché.

Dominique Argoud : La prévention : un nouveau référentiel pour une politique du vieillissement ?, Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 93-100

5En l’espace de peu de temps, prévention et vieillissement sont deux termes de plus en plus associés. Cette orientation de l’action publique trouve son origine dans le renouvellement de la politique du troisième âge autour du « bien vieillir » et dans la volonté de limiter les coûts liés à la dépendance. Mais elle ne semble toutefois pas à la hauteur des enjeux posés par le vieillissement compte tenu de la difficulté à promouvoir une approche intersectorielle de la société.

Patricia Arias : Migration et tradition. La fête patronale entre changement et continuité, Hommes & Migrations, mars-avril 2012, n° 1296, pp. 100-111

6Au Mexique, dans les communautés rurales, les célébrations des fêtes patronales sont le point d’orgue du culte rendu aux saints. Organisées à l’échelle des villages dont elles mobilisent les populations, elles permettent de célébrer la permanence d’une identité commune. La participation de chacun est requise en fonction des responsabilités qu’il occupe dans la communauté. Non contents de faire des fêtes patronales l’occasion d’un retour, les Mexicains imposent aux migrants d’y participer financièrement. Une exigence qui ne va pas sans heurts lorsque se distendent les liens avec le village d’origine.

Sandrine Bacconnier-Baylet, Christiane Thouzellier : Vieillir en maison individuelle dans les espaces périurbains toulousains, Sud-Ouest européen, 2011, n° 31, pp. 29-41

7Les espaces périurbains vieillissent et leurs habitants également. Dans les espaces périurbains de l’aire urbaine toulousaine, un ménage sur cinq est un ménage retraité. C’est la maison individuelle qui a leur préférence : dans l’aire urbaine, un ménage âgé sur deux est propriétaire d’un pavillon. Après un rapide portrait du vieillissement dans l’aire urbaine, l’article développe les résultats de l’analyse d’entretiens menés dans cinq communes différenciées. Il souligne l’évolution des modes de vie au fur et à mesure de l’avancée en âge, et en quoi la maison individuelle peut se révéler adaptée à cette période de vie. Il montre l’attachement à la maison et les stratégies des ménages qui souhaitent s’y maintenir le plus longtemps possible. Cette situation, qui nécessite des adaptations, est toutefois assez peu anticipée aussi bien par les retraités que par les élus qui prennent en charge diversement cette question selon les représentations des personnes âgées qu’ils mobilisent.

Nicoletta Balbo and Melinda Mills : The Effects of Social Capital and Social Pressure on the Intention to Have a Second or Third Child in France, Germany and Bulgaria, 2004-05, Population Studies, 2011 (November), vol. 65, n° 3, pp. 335-351

8This study investigates the importance of the effect of an individual’s web of informal relationships with family and peers on the intention to have a second or third child. Drawing on sociological theories of social capital (help with childcare, emotional support) and social pressure, the study extends existing research by evaluating cross-national differences (between France, Germany, and Bulgaria) in the impact of personal network and institutional circumstances. It tests a non-linear relationship between social capital and fertility intentions. Social pressure and social capital are highly institutionally filtered, with the impact of personal network stronger where institutions are less family-supportive.

Bayram Balci et Stéphane de Tapia : Mouvements migratoires entre la Turquie et les Républiques turcophones du Caucase et d’Asie centrale : les impacts religieux, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2010, vol. 26, n° 3, pp. 133-152

9Turquie, Azerbaïdjan et nouveaux pays indépendants d’Asie centrale partagent nombre de traits culturels, à commencer par l’appartenance au même groupe linguistique et, majoritairement, à l’islam Sunnite (ou Chiite dans le cas azerbaïdjanais). Cependant leurs histoires politiques ont largement divergé, et ce bien avant la mainmise russe puis soviétique sur les vastes territoires d’Asie centrale. Le retour à l’indépendance a autorisé de grands espoirs en Turquie, espoirs relevant aussi bien de la géopolitique que de l’économie et de la sphère linguistique et culturelle. De très nombreux accords bilatéraux ont été signés et l’Asie centrale turcophone a attiré de nombreux migrants turcs pour des raisons diversifiées. Cette contribution s’attache à l’examen d’un aspect moins connu, mais tout aussi important, celui de l’investissement religieux turc dans les territoires nouvellement indépendants, avec ses succès et ses déceptions, le tout sur fond de laïcité partagée théoriquement par la Turquie laïque kémaliste et les républiques centrasiatiques, soviétiques il y a encore peu de temps.

Thomas Barnay : Prévention et vieillissement en bonne santé : un regard économique, Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 185-203

10En France, les mauvais résultats en termes de performance sanitaire et l’aggravation des inégalités sociales de santé, et ce en dépit d’un investissement public élevé, justifient de s’interroger sur la promotion d’actions de prévention. Cette réflexion questionne la rationalité des politiques collectives de prévention et l’adoption de comportements individuels de promotion. Au final, cet article vise à expliciter les conditions permettant de promouvoir le vieillissement en bonne santé par une prévention ciblée, coordonnée et précoce dès l’âge de 50 ans.

Jacques Barou : Les immigrés d’Afrique subsaharienne en Europe, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 1, pp. 147-167

11Les notions de transnationalisme et de diaspora, différentes dans leur histoire, leur sens et leur usage sont questionnées ici à propos des immigrations africaines en Europe. Au début du 20ème siècle, des intellectuels africains vivant à Paris ont pu, au contact d’Antillais et d’Afro-américains faire émerger une conscience diasporique noire. L’évolution ultérieure différente entre Antilles et Afrique noire ainsi que les nombreuses fragmentations nationales opérées au sud du Sahara n’ont pas permis l’ancrage dans le temps de cette conscience ni son extension aux milieux populaires représentés dans l’immigration. Aujourd’hui, alors que la population immigrée africaine atteint une certaine visibilité tant en France qu’au Royaume-Uni, on peut s’interroger sur l’adéquation des concepts du transnationalisme et de diaspora pour analyser ses pratiques e son expression identitaire. C’est le but de cet article, à partir de deux recherches menées en parallèle entre 2008 et 2010.

Lucette Barthélémy : L’approche écologique en France et au Québec. Exemples d’intervention de prévention et promotion de la santé pour les aînés, Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 101-108

12L’approche écologique impulse des interventions sur un continuum allant de celle dispensée dans un microenvironnement (ex : domicile) jusqu’à celles offertes dans des contextes plus larges (communautés territoriales, pays). Les stratégies centrées sur le changement de comportement de l’individu sont nombreuses (ex : séances d’éducation plurithématiques ou spécifiques). En complément, quatre stratégies socio-environnementales peuvent se conjuguer à chaque niveau d’intervention (environnement interpersonnel, organisations, communautés, environnement politique). L’approche globale et positive de la santé, crée un contexte propice à des actions nouvelles pour promouvoir la santé et la qualité de vie de populations vieillissantes.

Éva Beaujouan : La fécondité des deuxièmes unions en France : âges des conjoints et autres facteurs, Population, 2011, vol. 66, n° 2, pp. 275-311

13En France comme dans le reste de l’Europe, les trajectoires familiales se sont diversifiées. Comment la descendance se forme-t-elle dans des trajectoires conjugales plus complexes, et notamment comment les mécanismes de fécondité se déclinent-ils chez les hommes et les femmes lorsqu’ils vivent avec un deuxième conjoint ? Cet article apporte des éléments de réponse en utilisant les données de l’enquête Étude des relations familiales et intergénérationnelles (Erfi, Ined-Insee, 2005), version française de la Generation and Gender Survey (GGS). Alors que les naissances dans les familles recomposées sont étudiées de façon extensive en Europe, peu d’attention est portée sur la différence de contraintes auxquelles sont confrontés les hommes et les femmes qui reforment un couple. Plus particulièrement, l’âge de la femme lors de la remise en couple explique les différences brutes de proportions de naissances dans la nouvelle union entre hommes et pères, et entre femmes et mères. Une fois pris en compte l’âge de la femme, on remarque également que les risques de naissance dans la deuxième union sont les plus faibles lorsque les deux conjoints ont déjà des enfants. Cependant, par rapport à un couple sans enfant, les enfants d’un seul des conjoints ne diminuent pas significativement la probabilité d’avoir des enfants.

Latifa Benabou-Lucido : Histoire du développement de la recherche universitaire française sur les migrations internationales (1815-1999), Revue Européenne des Migrations Internationales, 2011, vol. 27, n° 3, pp. 7-30

14Dans le cadre de sa recherche doctorale, l’auteur a pu explorer le statut des migrations an tant qu’objet d’étude dans la recherche française. À partir de ses résultats, elle démontre que l’étude des migrations à l’université française, est disséminée entre les nombreuses disciplines de la recherche et qu’il existe une prolifération des perspectives et des méthodes pour leur traitement. La fragmentation de l’étude des migrations traduit celle de l’institution universitaire française.

Caroline Berghammer : Church Attendance and Childbearing : Evidence from a Dutch Panel Study, 1987-2005, Population Studies, 2012, (July), vol. 66, n° 2, pp. 197-212

15While researchers have often found that Europeans who report faith-based beliefs or practices have larger families than those who do not, there is a lack of evidence on the reasons for these links. This study investigated whether having a first child affects parents’ level of church attendance and whether the frequency of church attendance at different times in life predicts a person’s (almost) completed fertility. Drawing on five waves of a large-scale Dutch panel survey, the study used data that cover a substantial part of the respondents’ reproductive period (1987-2005). In contrast to findings from the USA, the results suggest a one-way influence : having a first child does not predict a change in church attendance, but church attendance is a strong predictor of future childbearing.

Christophe Bergouignan : Recourir aux microsimulations pour étudier la mortalité de crise : illustration par la mortalité au Burundi en 1993, Cahiers québécois de démographie, automne 2011, vol. 40, n° 2, pp. 299-329

16Souvent utilisées dans une optique prospective, les microsimulations permettent aussi d’appréhender les biais de sélection affectant certaines enquêtes rétrospectives, notamment lorsque la mesure de la mortalité s’appuie sur les déclarations des enquêtés sur la survie de leurs proches. Susceptibles d’être observées dans divers contextes, ces biais de sélection ont de grandes chances d’être accrus dans des situations d’épidémies ou de crise (catastrophes naturelles, guerres). La microsimulation permet de conduire une analyse de sensibilité de l’ampleur des biais en fonction des facteurs qui en sont à l’origine. Elle permet aussi de tenter de mesurer l’efficacité d’indicateurs imparfaits issus de l’enquête pour estimer la corrélation de la mortalité de crise entre parents biologiques et corriger les résultats de l’enquête. Appliquée aux données de l’enquête réalisée en 2002 au Burundi, cette correction conduit à réévaluer le nombre de personnes tuées par la crise burundaise au cours de l’année 1993.

Máire Ní Bhrolcháin, Éva Beaujouan and Michael Murphy: Sources of Error in Reported Childlessness in a Continuous Household Survey, Population Studies, 2011 (November), vol. 65, n° 3, pp. 305-318

17A recent investigation of the British General Household Survey (GHS) found substantial over-reporting of childlessness in recent years, particularly at older ages. The authors examine the phenomenon in further detail and find that the principal cause was change in survey procedures. To some extent the bias can be corrected for by using information on own children in the household. Revised fertility histories give period estimates of total fertility that are in close agreement with national vital registration statistics, unlike those based on original fertility histories dates primarily from administrative changes in the GHS in the years 1998-2000, and particularly from 2003, when the option of laptop self-completion (CASI) was introduced for reporting demographic histories.

Jeffrey Blain, Virginie Chasles, Béatrice Fervers : Expositions environnementales et cancer, approche géographique, Bulletin de l’Association de Géographes Français, 2012, n° 2, pp. 315-326

18Depuis 25 ans, l’incidence des cancers en France a augmenté de 89 %, passant de 170 000 cas en 1980 à 320 000 en 2005. La croissance de l’espérance de vie, l’augmentation de la population française, les meilleures pratiques de dépistage et des moyens de diagnostic expliquent en grande partie cette évolution. En outre, du fait des transformations des modes et milieux de vie, une part de cette augmentation est attribuable à l’environnement. Selon les sources et définitions, celle-ci varie entre 5 % et 30 %. Différentes études épidémiologiques ont montré qu’u est difficile de déterminer avec précision les effets des expositions environnementales sur la santé, et particulièrement sur les cancers, celles-ci étant souvent confrontées à la difficulté de pouvoir retracer l’historique des expositions. Ainsi, l’utilisation des SIG et des indicateurs territoriaux, développés par le géographe permettent de faire face aux difficultés à estimer les expositions environnementales, surtout de façon rétrospective, et de prendre en compte différents contextes socio-économiques. Le géographe apporte de cette façon des outils analytiques dans le domaine de la santé environnementale.

Didier Blanchet : Microsimuler l’avenir des retraites en France : l’exemple du modèle Destinie, Cahiers québécois de démographie, automne 2011, vol. 40, n° 2, pp. 209-238

19Le modèle Destinie est un modèle de microsimulation dynamique dont la construction avait débuté à l’INSEE dans les années 1990. Son champ d’application principal est la prospective des retraites. Il a été notamment mobilisé pour maîtriser les effets des réformes intervenues en France depuis 1993. Cet article présente le contexte dans lequel sa première version a été construite, les principaux choix qui ont été retenus pour cette construction et les diverses applications qui en ont été faites. Il dresse un bilan de ces applications et présente les améliorations apportées par la nouvelle version du modèle, opérationnelle depuis 2011.

Paolo Boccagni : Revisiting the « Transnational » in Migration Studies : A Sociological Understanding, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 1, pp. 33-50

20After decades of extensive discussion and a number of empirical studies, the transnational approach is by now well established in migration studies. An open contraposition still exists however between its supporters and its detractors. As an attempt to move beyond it, this paper argues for the need to situate transnational ties and relationships in migrant’s life course, the reflexivity which is necessary to appreciate the transnational as a potential social attribute and as a social science category. The scope for enacting proximity in social relationships from afar is finally highlighted as a promising topic for a richer sociological investigation of transnational social living.

Carole Bonnet et Jean-Michel Hourriez : Égalité entre hommes et femmes à la retraite : quels rôles pour les droits familiaux et conjugaux ? Population, 2012, vol. 67, n° 1, pp. 133-158

21La dissymétrie des rôles masculin et féminin dans le couple conduit à des écarts importants de pension de droit propre entre hommes et femmes, qui vont persister en dépit de la montée de l’activité féminine et de la redistribution opérée par le système de retraite en faveur des femmes. Dans un contexte de mariages stables, un système de retraite pouvait néanmoins assurer aux femmes un niveau de vie égal en moyenne à celui des hommes, grâce à un seul dispositif : la réversion. Ce ne sera plus le cas pour les générations futures à cause de la fragilisation des unions conjugales. De ce fait, il semble toujours justifié d’opérer une redistribution spécifique depuis les hommes vers les femmes dans le cadre du système de retraite. Mais les dispositifs de redistribution se diversifient : la réversion, pour couvrir le risque veuvage ; les droits familiaux pour compenser l’impact des enfants sur les carrières féminines ; enfin le partage des droits, pour couvrir (au moins partiellement) le risque de divorce. Afin de s’adapter à la fragilisation des unions et au développement de l’activité féminine, il faudrait redéployer une partie des sommes importantes allouées à la réversion des droits familiaux.

Carole Bonnet et Jean-Michel Hourriez : La prise en compte du couple par le système de retraite : réversion et partage des droits. Population, 2012, vol. 67, n° 1, pp. 159-176

22Cette note de recherche examine les propriétés de deux dispositifs de droits conjugaux en matière de retraite : la réversion et le partage des droits. En cas de décès, la réversion assure plus ou moins bien le maintien du niveau de vie du conjoint survivant : dans un système sans condition de ressource, plus la pension propre du survivant est élevée par rapport à celle du défunt, plus le niveau de vie augmente (ou moins il diminue) suite au décès. Les veufs ont ainsi en général des revenus supérieurs aux veuves. Au contraire, un dispositif de partage des droits garantit les mêmes revenus aux veufs et aux veuves. En cas de divorce, le partage des droits offre à chaque ex-conjoint une retraite propre indépendante du parcours ultérieur de chacun, et égalise partiellement les revenus des hommes et des femmes. Mais ce dispositif est désavantageux pour le conjoint ayant les revenus les plus élevés. En cas de décès comme en cas de divorce, le partage simple des droits est moins coûteux que la réversion sans condition de ressources pour le régime de retraite. En contrepartie, il apparaît rarement avantageux pour les assurés, y compris pour les femmes. Un partage des droits à taux majoré, dont le coût global pour le régime serait équivalent à la réversion, constituerait par contre une alternative intéressante à la réversion.

Chantal Bordes-Benayoun : La diaspora ou l’ethnique en mouvement, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 1, pp. 13-31

23Que révèlent les usages de plus en plus fréquents du terme diaspora dans la vie sociale et dans la vie scientifique ? Si la diaspora a pris une valeur positive aujourd’hui c’est que lui sont prêtées des vertus économiques et politiques qui tranchent avec la vision classique des diasporas marquées par l’exclusion et le rejet. La multiplication des sites consacrés aux diasporas depuis le début des années 2000, qui forment un ensemble disparate, donne la mesure de l’installation et de la banalisation des diasporas dans l’espace public. L’arrivée du terme dans les sciences sociales à partir des années 1990 marque l’épuisement relatif des problématiques en termes d’immigration puis d’ethnicité. Si la recherche est plus attentive aux mouvements et aux interactions, le mythe de l’unité communautaire continue de nourrir l’engouement des chercheurs pour le nouveau concept social.

Carole Brugeilles : Regards de lycéens sur les rôles masculins et féminins à Tijuana (Basse-Californie, Mexique), Autrepart. Revue des sciences sociales au Sud, 2012, n° 60, pp. 3-20

24Le développement du recours à une perspective du genre pour expliquer les comportements sociodémographiques a donné un élan à l’analyse de la construction sociale du masculin et du féminin dans une approche relationnelle. Cependant, malgré leur multiplication, les recherches sur les identités masculines et sur le regard des hommes sur les identités féminines semblent encore en retrait. Cette recherche exploratoire souhaite contribuer à cette connaissance en s’intéressant plus précisément aux représentations des rôles sexués d’adolescents lycéens à Tijuana, en Basse-Californie, au Mexique. Elle s’appuie sur l’analyse d’une enquête auprès de 1057 lycéens. La pluralité des représentations des identités sexuées est évidente et les positions nettement progressistes ne dominent pas. La majorité des adolescents ne sont pas clairement dégagés de stéréotypes relatifs aux capacités intellectuelles et semblent adhérer à une « essentialisation » des différences, dont découlent « naturellement » des rôles sexués spécifiques. L’attachement à l’identité masculine classique est particulièrement marqué. La recherche des facteurs qui influencent les opinions souligne la complexité des processus de changement et l’école semble être un levier particulièrement important.

Carlo Brusa, Davide Papotti: The Weak Ring of the Chain : Immigrants Facing the Economic Crisis in Italy, Belgeo, 2011, n° 3-4, pp. 149-165

25The article offers a synthetic overview of the main effects that the international economic crisis has had on immigrants in Italy. After a brief introductory explanation of the main characteritics of the Italian context of immigration, the authors concentrate on two main problems : the immigrants’ access to the labour market and to the housing system. The so-called “social vulnerability” of migrants was increased by the tensions related to the economic crisis. The growing problems that immigrants have been facing in the last three years are linked to the territorial distribution and to the mobility of the migrant communities on the national territory. The tendency to a progressive redistribution of the migratory destinations and to an increased mobility within and outside the Italian national borders are among the consequences of the socio-economic difficulties suffered by migrants. Finally, a few conclusive remarks suggest some policy recommendations.

Erzsébet Bukodi : The Relationship between Work History and Partnership Formation in Cohorts of British Men Born in 1958 and 1970, Population Studies, 2012, (July), vol. 66, n° 2, pp. 123-145

26This study investigated the relatioship between work history and partnership formation for British men. Two questions were asked : (i) Do instabilities in young men’s careers lead to a higher probability of entering into cohabitation and, in turn, to a postponement of first marriage ? (ii) Are there cohort differences in the effects of men’s careers on their partnership decision ? The analyses were based on data from two birth-cohort studies for men born in 1950 and 1970. The results suggest that highly unstable occupational careers make it very likely that young men’s first partnership is a cohabitation rather than a marriage. Further, having an unstable occupational career early in working life is a strong impediment to transforming cohabitation into marriage. Finally, there is no evidence of a weakening between cohorts of the effects of men’s work career on their partnership decisions.

Guy Burgel, Jean-Marc Macé : De la nature pathogène à l’équité sociale, Villes en parallèle, 2010, n° 44, pp. 10-18

27Conçue à l’origine surtout comme une science des maladies exotiques et tropicales, entraînées par un milieu naturel hostile, la géographie de la santé évolue en mode d’analyse des inégalités sociales et spatiales dans un territoire donné. C’est aussi une façon de poser le fonctionnement politique des sociétés.

Emmanuelle Cambois et Caroline Laborde : Mobilité socioprofessionnelle et mortalité en France, Population, 2011, vol. 66, n° 2, pp. 373-400

28Les inégalités de mortalité entre les professions et catégories socioprofessionnelles françaises (PCS) sont importantes et en augmentation. Mais il existe aussi de larges inégalités de mortalité au sein des PCS selon la nature des carrières passées. Les transformations du marché du travail et des parcours professionnels dans les dernières décennies, notamment pour les femmes, modifient la composition des PCS et leur niveau moyen de mortalité. Cet article analyse l’évolution des inégalités de mortalité entre les PCS à travers l’étude des mobilités professionnelles et de la mortalité associée, en utilisant les données de l’Échantillon démographique permanent (EDP), un échantillon suivi et représentatif de la population française à différentes dates. L’étude de la mortalité en 1975 (EDP75) et en 1999 (EDP99), selon les PCS et les mobilités professionnelles passées, montrent que la mortalité a baissé pour toutes les PCS mais de façon différente, aboutissant à un léger creusement des écarts pour les deux sexes. Au sein des PCS, les écarts selon les mobilités passées sont renforcés dans l’EDP99 pour les hommes et se généralisent pour les femmes. La modification de la composition des PCS et l’évolution de la surmortalité associée à certaines mobilités ont contribué à cette augmentation des inégalités entre PCS. Interpréter l’évolution des inégalités de mortalité à la lumière des changements sociodémographiques s’avère donc particulièrement important.

Guénola Capron : Sentiment d’insécurité et inconfort chez les classes moyennes et supérieures des banlieues résidentielles au Sud et au Nord, Espaces et Sociétés, 2012/3, n° 150, pp. 129-147

29L’article compare le sentiment d’insécurité de résidents de classes moyennes et supérieures de banlieues résidentielles anciennes et nouvelles, ouvertes et fermées, de deux villes, une ville intermédiaire française – Toulouse – et une mégalopole d’un pays du Sud – Mexico. En effet, au-delà des effets de contexte (taille, échelle, niveau de « développement », degré de violence), l’urbanité de ce groupe socio-spatial est marquée par un sentiment d’inconfort partagé. Toutefois, la gated community latino-américaine signifie une nouvelle étape de la production de la ville vers un contrôle social et urbain qui cherche à être total.

Estelle Carde : De l’origine à la santé, quand l’ethnique et la race croisent la classe, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2011, vol. 27, n° 3, pp. 31-55

30Étudier le rôle de l’origine dans la détermination d’inégalités sociales de santé requiert de la catégoriser. Ces catégories, en France, sont celles de nationalité et de pays de naissance, donnant à comparer la santé des Français à celle des étrangers et celle des immigrés à celle des non immigrés. Les écarts ainsi objectivés sont interprétés en faisant la part des déterminants socio-économiques et des facteurs propres à l’origine étrangère. Mais cette catégorisation de l’origine laisse dans l’ombre le rôle, sur la santé, des dimensions ethniques et raciales de l’origine. La situation est bien différente aux États-Unis et en Grande-Bretagne, où la recherche mobilise des catégories ethniques et raciales. Lorsqu’elle parvient à éviter de réifier ces catégories dans des approches naturalisantes ou culturalisantes, elle ouvre des pistes de compréhension de l’intrication étroite des facteurs socio-économiques et ethno-raciaux dans la détermination de la santé. C’est finalement la transcription dans les corps de l’entremêlement de divers rapports sociaux inégalitaires qui est révélée.

Estelle Carde : Mères, migrantes et malades en Guyane et à Saint-Martin : la maternité au croisement de rapports sociaux inégalitaires, Autrepart. Revue des sciences sociales au Sud, 2012, n° 60, pp. 77-93

31En Guyane et à Saint-Martin, les grossesses en contexte d’infection par le VIH sont plus fréquentes qu’ailleurs en France. Elles sont le fait, dans une grande majorité des cas, de femmes immigrées. Une enquête de terrain a été menée par observations et entretiens auprès de 19 de ces femmes et de 54 professionnels impliqués dans leur suivi social et médical, afin de comprendre les enjeux sociaux qui sous-tendent leurs maternités. Pauvreté, isolement, dépendance vis-à-vis de leurs partenaires, secret sur leur maladie stigmatisée et absence de titre de séjour placent ces femmes dans des rapports sociaux inégalitaires. Ces rapports s’articulent selon des configurations diverses, non seulement évolutives au cours de ces maternités (de la conception au suivi du nouveau-né) mais aussi marquées par les spécificités spatiales de chacun des deux territoires. Pour le système de soins, le défi reste le même sur les deux terrains : atténuer les conséquences, sur la santé des femmes et de leurs enfants, de ces rapports sociaux inégalitaires.

Éric Caron Malenfant, Patrice Dion, André Lebel et Dominic Grenier : Immigration et structure par âge de la population du Canada : quelles relations ?, Cahiers québécois de démographie, automne 2011, vol. 40, n° 2, pp. 239-265

32Prenant le relais des études qui se sont intéressées au lien entre immigration et vieillissement démographique, cet article vise à isoler, au sein des données canadiennes existantes, les divers aspects de la mécanique démographique qui sous-tendent cette relation : structure par âge de la population immigrante à l’arrivée, vieillissement des immigrants au Canada, fait qu’ils donnent naissance à des enfants au Canada, différences entre immigrants et non-immigrants à l’égard de la fécondité, de la mortalité et de l’émigration. À cette fin, les auteurs ont développé des scénarios de projection qu’ils ont intégrés au modèle de projection par microsimulation Demosim, puis ont analysé au moyen de ceux-ci des indicateurs projetés de la structure par âge de la population, et ce, pour la période 2006 à 2106. Exploitant la richesse du contenu de ce modèle et son potentiel analytique, ils montrent que les spécificités démographiques des populations immigrantes du Canada affectent bel et bien la structure par âge de la population dans son ensemble, mais par le biais d’effets, les uns vieillissants et les autres rajeunissants, qui se compensent en grande partie.

Nadine Cattan : Trans-territoire. Repenser le lieu par les pratiques spatiales des populations en position de minorité, L’information géographique, 2012, vol. 76, n° 2, pp. 57-71

33Dans le champ des études genrées, les géographes ont appelé à une remise en cause des acceptions ontologiques de lieu, d’espace et d’échelle. Dans cette perspective, l’objectif de cette recherche est de repenser les territoires et les territorialisations à partir des pratiques spatiales de populations en position de minorité. Il s’agit de théorisation de la ville.

34L’article dispute d’abord plusieurs facteurs de résistances dans les approches classiques des territoires et montre comment le fluide trouve difficilement écho dans les conceptualisations des espaces. Il analyse ensuite les pratiques spatiales de femmes sri-lankaises employées de maison à Beyrouth et propose la notion de trans-territoire pour qualifier la manière dont se négocient les rapports à l’altérité dans la ville. Le trans-territoire souligne l’importance d’une réhabilitation de l’éphémère dans les savoir-penser les territoires et plaide la cause d’une hybridation des concepts spatiaux.

Roland Cecchi-Tenerini : De la prévention à l’accompagnement de la personne vieillissante. Quelle légitimité pou les mutuelles et plus spécifiquement pour la MGEN ?, Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 229-240

35La MGEN est un acteur de la protection sociale, un offreur de soins et de services, un mouvement solidaire et un regroupement d’usagers. Elle est légitime pour mener des actions d’accompagnement des personnes vieillissantes. Mais le vieillissement n’est ni une pathologie, ni un facteur de risque. Son accompagnement relève d’une approche globale dépassant le soin et permettant alors une espérance de vie en bonne santé. La couverture assurantielle de la MGEN fait partie d’un dispositif global de prise en charge de la dépendance des adhérents et de leurs proches. Mais cette légitimité de l’intervention de la MGEN et de la mutualité ne sera pleine et entière que si les pouvoirs publics créent les conditions d’une prise en charge globale et effective pour tous.

Sophia Chatzicocoli, Aghis Anastassiadis : Organisation spatiale du système de santé en Grèce : évolution et perspectives, Villes en parallèle, 2010, n° 44, pp. 194-218

36L’organisation spatiale du système de santé en Grèce présente une longue évolution historique comprenant des périodes singulières de ressources économiques et sociales disponibles. Les perspectives contemporaines sont liées à une profonde crise économique et à un effort de réduction des dépenses publiques incluant le secteur de la santé. L’étude examine l’évolution du système grec de santé et de sa structure régionale contemporaine en se focalisant sur les inégalités régionales révélées par des indicateurs spécifiques, tels que les unités hospitalières et les lits.

Maitrayee Chaudhuri : Feminism in India : The Tale and its Telling, Revue Tiers Monde, 2012, n° 209, pp. 19-36

37This paper is a sketch of feminism in India which also raises some theoretical issues. It argues that postcolonial theory fails to recognize that what counts as « marginal » in relation to the West has often been central in the non-West. With a primarily textual orientation, postcolonial studies neglect the historical analysis of the constraints of social institutions and the possibilities of human agency therein. With this understanding, this paper traces the history of feminism from : India’s colonial past through its nationalist and gender struggles ; independent India’s state-initiated development to the transformed context of globalization ; and finally a contemporary India with a simultaneous assertion of marginalized communities and the rise of a “global middle class” with its paradoxical impact on feminism.

Sophie Chave-Dartoen : Opposition masculin/féminin à Wallis (Polynésie occidentale). Espaces, circulations et responsabilités rituelles, L’information géographique, 2012, vol. 76, n° 2, pp. 95-17

38Cette étude concerne les configurations que peut prendre l’opposition entre masculin et féminin en contexte non occidental, à savoir en Polynésie occidentale. Elle montre que, loin d’une simple opposition binaire, l’opposition entre masculin et féminin s’organise en différents niveaux d’oppositions complémentaires et forme différents types de relations. Une telle analyse nécessite un retour critique sur les catégories mobilisées dans une perspective comparative : ici, en effet, la distinction de sexe renvoie moins à des réalités biologiques ou ontologiques, qu’à des relations et à des formes de pérennisation qui impliquent des déploiements spatiaux et temporels différents.

Marguerite Cognet, Christelle Hamel et Muriel Moisy : Santé des migrants en France : l’effet des discriminations liées à l’origine et au sexe, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 2, pp. 11-34

39En 2008, l’INED et l’INSEE ont réalisé une enquête par questionnaire Trajectoires et Origines : enquête sur la diversité des populations en France (TeO) comparant les trajectoires sociales des immigrés et descendants d’immigrés à celles des Français n’ayant pas de parents immigrés. Il s’agissait de mesurer l’ampleur des discriminations liées aux origines et leurs effets sur les trajectoires sociales. Un volet est consacré à la santé. Une enquête ultérieure par entretien auprès de personnes ayant déclaré un état de santé altéré, a permis de retracer l’histoire des enquêtés et de confronter les résultats statistiques aux récits de vie. Cet article est le produit de ce regard croisé d’analyses quantitatives et qualitatives sur la santé des migrants. Les données du questionnaire montrent que les personnes immigrées en France déclarent un plus mauvais état de santé que les personnes de la population majoritaire ; un constat en très grande partie lié aux facteurs socioéconomiques. Mais les récits montrent que les discriminations systématiques subies à raison de l’origine et du sexe exercent un effet délétère qui n’est pas, loin s’en faut, de moindre importance.

Marie Coiffard : La coopération internationale sur les transferts de fonds des migrants, quels enjeux pour quelle perspective ?, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 1, pp. 129-154

  • 1 Stein Arthur A. (182), Coordination and collaboration : regimes in an anarchic world, International (...)

40Cet article propose d’analyser les premiers pas de la coopération internationale portant sur les transferts de fonds des travailleurs migrants (TFM) au moyen des outils de l’économie politique internationale. En quelques années, les TFM sont devenus l’une des premières sources de devises pour les pays en développement. En plus d’être devenus un enjeu national, les TFM prennent une dimension internationale croissante en éveillant l’intérêt des institutions multilatérales et régionales. La question est alors de savoir si cette coopération accompagnée de la formation d’un consensus international sur l’efficacité des TEM constitue une avancée vers un régime international. La détermination des objectifs de cette coopération, ainsi que des coûts qui s’y rattachent, conduisent l’auteur à conclure que la Global Remittance initiative n’a que la faible envergure d’un régime de coordination au sens de Stein (1982)1. Cette initiative s’intègre en revanche dans une modification du consensus international sur le financement international.

Magali Coldefy : La géographie asilaire française : éléments d’analyse spatio-temporelle, Villes en parallèle, 2010, n° 44, pp. 20-47

41Étudiant l’application de la loi de 1838 qui régit jusqu’en 1990 la répartition en France des hôpitaux psychiatriques, l’auteur montre que loin d’obéir à des critères objectifs de centralité géographique, l’implantation est doublement un fait de représentation de la maladie : dans sa localisation, qui fait longtemps préférer des espaces ruraux ou périphériques, dans la conception même des formes architecturales choisies.

Magali Coldefy, Véronique Lucas-Gabrielli : Territoires de santé : comment les régions ont-elles organisé ce nouvel espace ? Villes en parallèle, 2010, n° 44, pp. 130-147

42Les paramètres majeurs de l’organisation et de la planification de l’offre de soins ont été considérablement modifiés dans le cadre de la réforme Hôpital 2007. Les schémas régionaux d’organisation sanitaire (SROS) de troisième génération couvrant la période 2006-2011 ont pour leur part été profondément rénovés. Ils sont dorénavant l’unique outil de planification, la carte sanitaire est supprimée et le territoire de santé devient le territoire pertinent de l’organisation des soins. De simple contenant, le territoire devient un élément structurant de l’offre. Ce changement sémantique correspond à une évolution importante de la place et de la conception de l’espace dans la planification sanitaire. Les régions disposent désormais de plus de flexibilité pour gérer ces nouveaux territoires avec la possibilité de créer des territoires gradués par niveau de prise en charge ou en dessinant des territoires selon les activités de soins. Les auteurs montrent l’hétérogénéité des approches régionales à la fois en termes de méthodologie de construction des territoires et dans le degré de graduation des soins retenu.

Beate Collet et Corinne Régnard : La réalité socio-culturelle de la mixité franco-étrangère. Analyse des données statistiques d’une enquête auprès de primo-arrivants, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2011, vol. 27, n° 2, pp. 7-34

43À partir de l’enquête « Parcours et profils des migrants récemment arrivés ou régularisés en France » (DREES, 2006), la catégorie des couples franco-étrangers a été réinterrogée du point de vue des migrants. Une typologie distinguant les conjoints français en fonction de leurs liens à l’immigration montre que 32,2 % de ces Français sont en couple avec des Français nés en France de parents nés à l’étranger et 28,6 % avec des Français nés à l’étranger de parents nés à l’étranger. À travers le mariage, les Français issus de l’immigration maintiennent les liens avec leur pays d’origine ou celui de leurs parents, leur intégration se réalisant au fil des générations. En examinant les circonstances et lieux de rencontre, le statut matrimonial et l’écart d’âge, d’autres spécificités ont été observées. Dans le premier type, le conjoint français se met en couple avec un conjoint étranger de manière délibérée ; dans les autres types, le conjoint français (issu de l’immigration) se rapproche des pratiques culturelles du pays d’origine du conjoint étranger (rôle de la famille et écart d’âge).

Francis Leo Collins : Transnational Mobilities and Urban Spatialities : Notes from the Asia-Pacific, Progress in human geography, 2012, vol. 36, n° 3, pp. 316-335

44Recent debates in migration studies have emphasized the importance of attending to the urban as part of an effort to respatialize the study of mobility and transnationalism. This paper critically expands on these interventions through a more detailed engagement with ideas of relationality and territoriality moving beyond permanent settlement to consider temporary migrants, and considering urban centres outside North America and Europe through discussion of cities in the Asia-Pacific. The paper discusses two potential avenues towards a more sophisticated conceptualization of transnational mobilities and urban spatialities : moving beyond rupture in analysis of migrant settlement and interrogating transnational and urban mobilites.

Michael Collyer : Moving Targets : Algerian State Responses to the Challenge of International Migration, Revue Tiers Monde, 2012 (avril-juin), n° 210, pp. 107-122

45Depuis le « troisième âge » de l’émigration algérienne décrit en 1977 par Abdelmalek Sayad, le système migratoire algérien a connu trois changements majeurs. Dans les années 1990, le profil des personnes quittant l’Algérie a évolué : aux migrations des décennies précédentes, touchant principalement la classe ouvrière, a succédé celle de représentants des classes moyennes séculières, en butte à la violence. L’année 2000 a marqué le début d’une immigration vers l’Algérie, principalement en provenance d’Afrique subsaharienne, et l’émergence de stratégies d’émigration à haut risque, de type haraga. Enfin, plus récemment sont apparus les signes d’un mouvement de retour vers l’Algérie. Cet article analyse ces changements en termes de perte, puis de reprise progressive du contrôle exercé par le gouvernement algérien sur ces mouvements de populations et sur les activités des Algériens à l’étranger.

Paul Culturello : Différences dans la diversité : le ressenti des discriminations par les jeunes hommes d’origine maghrébine, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2011, vol. 27, n° 3, pp. 103-130

46La reconnaissance juridico-politique des discriminations (loi de 2001, HALDE 2005) a été favorisée par les recherches qui ont permis de faire le lien entre racisme et inégalités. Si les approches analytiques ont été d’un apport décisif, elles ont cependant eu tendance à construire une homogénéité du groupe discriminé largement hypothétique. La démarche alternative adoptée ici est basée sur la perception de la discrimination par l’individu. L’enquête par entretiens a été effectuée auprès des jeunes qui s’étaient déclarés discriminés en raison de leur origine dans le cadre de l’enquête CEREQ Génération 98. En optant pour une démarche basée sur l’étude du rapport subjectif à la discrimination, il est apparu que sous l’homogénéité suggérée par le stigmate commun, règne en réalité une grande diversité dans les manières de ressentir les discriminations et d’y faire face. Diversité sociale, avec un large éventail des situations allant du Rmiste au cadre supérieur, en passant par l’ouvrier ou l’employé. Diversité stratégique ensuite, les manières de ressentir les discriminations étant multiples, avec des variations sensibles dans les façons de les affronter, et des rapports à l’origine oscillant entre fardeau dont il faut se défaire et atout potentiel dont on pourrait « jouer ». Des différences qui invitent ces jeunes, habituellement rangés dans la « diversité », autrement qu’au travers du seul stigmate qui justement fonde la discrimination.

Jonathan Daw and Guang Guo : The Influence of Three Genes on whether Adolescents Use Contraception, USA 1994-2002, Population Studies, 2011 (November), vol. 65, n° 3, pp. 253-271

47In a further contribution to recent investigations of the relevance of genetic processes for demographic outcomes, the authors investigate genetic associations with whether adolescents use contraception. Using data from the National Longitudinal Study of Adolescents Health, they find that variants in the dopamine transporter gene DATI, the dopamine receptor gene DRD2, and the monoamine oxidase gene MAOA are associated with unprotected sexual intercourse. Consistent with previous analyses of these data, the genotypes DRD2*AI/A2, DRD2*A2/A2, DATI*9R/10R , and MAOA*2R/ are associated with higher odds of unprotected sexual intercourse than other genotypes as these loci. The DRD2 associations apply to both men and women, whereas the other associations apply to women only. These results are robust to controls for population stratification by continental ancestry, do not vary by contraceptive type, and are consistent with previous research showing that these genetic variants are associated with higher rates of impulsivity.

Catherine Déchamp-Leroux : La prévention des risques liés au vieillissement : un nouveau pacte social ? , Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 81-91

48La préservation de la santé des seniors est de plus en plus présentée comme un investissement social et économique. On est passé de la gestion des risques liés à la vieillesse à la prévention de ces risques et il y a, au niveau des politiques publiques, une volonté de maîtrise des risques démographiques, sociaux et économiques par la prévision et par la prévention des problèmes de santé d’une population perçue négativement comme consommatrice de soins et de services. Cependant, la prévention est surtout centrée sur l’individu alors que la prévention collective, plus complexe à mettre en œuvre, serait plus efficace sur les déterminants sociaux. Seul un nouveau pacte social pourrait inverser les priorités.

Christophe Declercq, Philippe Pépin : Inégalités géographiques de mortalité par cancer dans les cantons d’Île-de-France, Villes en parallèle, 2010, n° 44, pp. 114-128

49L’analyse de la mortalité par cancer en Île-de-France témoigne d’une sous-mortalité masculine et d’une surmortalité féminine par rapport à la moyenne française. La répartition géographique fine de ces différences montre notamment une corrélation avec les zones de précarité sociale dans les anciens bassins industriels (hommes) et la diffusion plus précoce du tabagisme (femmes).

Marguerite-Marie Defebvre : La politique de prévention en Ars : l’exemple du Nord-Pas-de-Calais, Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 247-259

50La région Nord-Pas-de-Calais aux indicateurs socio-économiques défavorables à la santé fait preuve d’un dynamisme renouvelé par l’ensemble de ses acteurs de santé. La nouvelle politique de santé régionale voulue par la loi Hôpital patients santé territoires (HPST) de 2009 qu’a créé les agences régionale de santé (Ars), s’organise autour de parcours de santé reliant le champ préventif, sanitaire et l’accompagnement médico-social. Parallèlement se construit le schéma régional de prévention intégré au projet régional de santé. Il incite à de nouvelles réflexions au plan économique, dans un contexte contraint, mais aussi sur les pratiques, les formations et l’organisation du système de santé pour mieux répondre aux besoins des personnes atteintes de maladies chroniques et des personnes âgées.

Jean-Baptiste Delcourt : Tenter de réduire les inégalités sociales de santé. Le programme de soutien psycho-éducatif Fil Mauve, Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 241-246

51Les aidants familiaux jouent un rôle primordial dans la prise en charge à domicile des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés. Leur accompagnement quotidien est souvent difficilement compatible avec une vie personnelle, familiale et sociale épanouie. S’occuper d’un parent malade à domicile génère en effet des problèmes psychologiques (stress ou dépression face aux troubles comportementaux), mais aussi financiers (ex. : adaptation du logement ou rémunération d’une garde malade si nécessaire). Face à ce constat, la Mutualité française a mis en place un programme de soutien psycho-éducatif d’aidants de patients souffrant de maladie d’Alzheimer appelé Fil Mauve.

Catherine Delcroix et Daniel Bertaux : Les activités transnationales des femmes immigrées. L’exemple d’une association de Marocaines de Bruxelles, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 1, pp. 85-105

52Les études empiriques sur les activités transnationales des immigrés, qu’elles soient de type économique, politique ou socioculturel, tendent à montrer qu’elles sont surtout portées par des hommes. Cela signifie-t-il que les émigrées n’en auraient pas ? Une enquête sur les associations de Marocaines de Bruxelles montre que plusieurs d’entre elles ont des activités transnationales très développées. Nous en présentons ici une étude de cas d’une association qui a créé en vingt ans plus d’une vingtaine de projets toujours actifs dans différentes régions du Maroc. Elle y vient en aide à des personnes en situation de vulnérabilité : handicap physique, enfants abandonnés, diabétiques ou leucémiques, mères célibataires, etc. Il s’agit d’activités humanitaires de développement humain, accomplies avec professionnalisme, et dont l’État marocain commence à s’inspirer pour ses réformes des politiques publiques.

Guy Di Méo : Pratiques de la ville et formes des « espaces-temps de vie » des femmes à Bordeaux, Sud-Ouest européen, 2011, n° 31, pp. 153-168

53Cet article expose les résultats d’une étude effectuée à partir d’un échantillon-cliché de la population des femmes (57) de Bordeaux. Des entretiens ont permis d’établir pour chacune un bloc d’espace-temps de leurs pratiques quotidiennes et hebdomadaires de la ville. On part de l’hypothèse que ces « espaces-temps de vie » sont susceptibles d’exprimer le rapport des femmes à l’urbain et qu’ils sont affectés par de nombreux déterminants (âge, profession, contexte social de vie, niveau culturel et, surtout, effet de genre), même s’ils traduisent aussi des comportements aléatoires. Trois catégories se dégagent de cette étude : des « espaces-temps de vie » épousant le quartier, organisés selon un axe radial dans la ville, ou plus éclatés dans le tissu urbain. Chaque type peut être ramené à un profil social assez spécifique de femme. Les deux premiers permettent aussi de définir la notion de « murs invisibles » qui exprime les effets limitants du genre sur la libre circulation des femmes dans la ville.

Guy Di Méo : Les femmes et la ville. Pour une géographie sociale du genre, Annales de Géographie, 2012, (mars-avril), 121ème année, n° 684, pp. 107-127

54Comment les femmes vivent-elles la ville, Bordeaux en l’occurrence ? Après avoir justifié l’intérêt porté aux représentations et aux pratiques d’un échantillon de citadines, l’article décrit les formes concrètes et sensibles de leurs rapports spatiaux. L’accent est mis sur la relation qu’elles établissent entre intérieur et extérieur, entre espaces privés et publics. Leur discours révèle aussi une idéologie urbaine qui privilégie le beau, le propre, la clarté, discréditant le laid, le sale, le sombre. Cette axiologie se retrouve dans la caractérisation des lieux que les femmes apprécient, fréquentent, et de ceux qu’elles évitent. Entre ces types d’espaces se dressent de véritables murs invisibles.

Guy Di Méo : Éléments d’une réflexion pour une géographie sociale du genre : le cas des femmes dans la ville, L’information géographique, 2012, vol. 76, n° 2, pp. 72-94

55Cet article s’efforce surtout d’établir un lien méthodologique entre théories du genre et géographie sociale. Il propose des outils opératoires (espaces de vie et vécu, territorialité et territoire, lieu et réseau…) dont les résultats d’une expérimentation, réalisée auprès d’un échantillon de Bordelaises, sont présentés. Il s’avère que sous l’influence d’un ordre politique, urbanistique et social de nature masculine et familiale, les femmes interrogées construisent leur propre ville vécue, en fonction des valeurs de genre. Elles y dessinent leurs territoires, leurs réseaux et leurs lieux (tous très diversifiés), que limitent des « murs invisibles ».

Guy Di Méo : Femmes, sexe, genre. Quelle approche géographique ? Espaces et Sociétés, 2012/3, n° 150, pp. 149-163

56Le développement des travaux sur le genre, encore timide en géographie, invite à regarder la production de l’espace géographique en tenant compte du rôle déterminant des catégories sociales liées à l’appartenance de sexe ou aux orientations de la sexualité. Cet article s’efforce de définir ce qu’il convient d’entendre par genre. Il établit un pont entre théories du genre et géographie sociale. Il propose des outils opératoires (espaces de vie et vécu, territorialité et territoire, lieu et réseau …) dont les résultats d’une expérimentation, réalisée auprès d’un échantillon de Bordelaises sont présentés. Il s’avère que sous l’influence d’un ordre politique, urbanistique et social de nature masculine et familiale, les femmes interrogées construisent leur propre ville vécue en fonction de valeurs de genre. Elles y dessinent leurs territoires, leurs réseaux et leurs lieux (tous très diversifiés), qu’elles ceignent de « murs invisibles ».

Élisabeth Dorier, Erwan Morand : Accessibilité aux services de soins en situation post conflit, République du Congo, Bulletin de l’Association de Géographes Français, 2012, n° 2, pp. 295-312

57Après avoir subi trois guerres civiles, la République du Congo est entrée dans une phase de reconstruction qui dure depuis maintenant une décennie, mais qui se produit à des rythmes très lents et décalés selon les régions, et même à l’échelle locale. Les zones rurales du Pool Nord-Ouest plus longtemps affectées que d’autres par les conflits font toujours face à un système de soins en crise (services sanitaires de base non assurés, fragmentation du système, inaccessibilité spatiale et financière, et utilisation minime de ces services en raison de leur faible niveau).

Anne Ducamp, François Michelot, Alain Trugeon : Mesurer les inégalités socio-sanitaires, Villes en parallèle, 2010, n° 44, pp. 175-193

58La construction d’indicateurs synthétiques pour la définition des territoires de santé à partir d’indicateurs sociaux et sanitaires révèle des inégalités remarquables : une France du Sud globalement plus favorisée sanitairement que socialement, à l’inverse d’une France du Nord, des inégalités interrégionales très sensibles notamment en Île-de-France. Les pouvoirs publics devraient en tenir compte dans leur politique de santé.

Jorge Durand : La dynamique migratoire au Mexique. Un futur incertain, Hommes & Migrations, mars-avril 2012, n° 1296, pp. 12-21

59L’émigration mexicaine en direction des États-Unis pourrait bien être arrivée à saturation. Le Mexique en pleine explosion démographique constituait pourtant une réserve de main-d’œuvre pour son puissant voisin du Nord. Désormais, la circulation migratoire entre le Mexique et les États-Unis se heurte à une frontière de moins en moins perméable. Depuis plusieurs années, la perception négative des migrants mexicains sur le territoire américain se conjugue à une politique dissuasive censée répondre à la crise économique.

Pearl A. Dykstra et Tineke Fokkema : Les normes des obligations filiales aux Pays-Bas, Population, 2012, vol. 67, n° 1, pp. 103-131

60Cet article analyse dans quelle mesure les normes et les obligations filiales sont déterminées aux Pays-Bas par le système de valeur du groupe, la configuration familiale, la capacité à venir en aide aux autres et les expériences vécues en matière d’entraide. Les données proviennent de la première vague de la Netherlands Kinship Panel Study, contribution néerlandaise au Generations and Gender Programme, et porte sur l’échantillon qui combine population générale et population immigrée. Les Néerlandais se montrent réticents à l’idée de dicter aux autres la manière de se comporter envers les parents âgés. Le système de valeurs est le déterminant majeur des normes filiales pour les immigrés, les personnes peu instruites et les croyants. Contrairement à ce que pourrait suggérer la répartition traditionnelle des rôles entre les sexes, l’adhésion aux principes du devoir filial est moins forte pour les femmes que pour les hommes. Quant aux divorcés et enfants de divorcés, ils ne semblent pas moins attachés que les autres à leurs obligations filiales. Des tendances altruistes se manifestent dans le fait que les normes sont moins rigoureuses parmi les groupes les plus âgés de la population et les personnes sans enfant cohabitant. L’étude met enfin en évidence une forte concordance entre les normes filiales d’entraide.

Elina K. Einiö, Christine Guilbault, Pekka Martikainen, Michel Poulain : Le recours aux maisons de retraite pour les hommes et femmes âgés en Finlande et en Belgique, Population, 2012, vol. 67, n° 1, pp. 75-101

61Le vieillissement de la population rend particulièrement intéressante l’étude des déterminants du recours aux maisons de retraite. Cet article compare les données pendant 4 ans de registres administratifs finlandais (1997-2001) et belges (2001-2005). Dans les deux pays, la probabilité d’y vivre est plus élevée pour les femmes que pour les hommes, et cet écart est légèrement plus important en Belgique qu’en Finlande. L’écart relatif entre hommes et femmes de la probabilité d’entrer est également plus fort en Belgique (risque relatif : 1.82) qu’en Finlande (1.35). Ces écarts tiennent en grande partie au fait que, dans les deux pays, les femmes sont en moyenne plus âgées, moins souvent mariées, en moins bonne santé et dans une situation socioéconomique moins favorable que les hommes. En Belgique, le risque relatif des femmes reste plus élevé que celui des hommes lorsque le modèle contrôle simultanément les caractéristiques démographiques, socioéconomiques et de santé (risque relatif : 1.12), alors qu’en Finlande la relation s’inverse dans les modèles multivariés (0.91). Selon ces résultats, si les femmes âgées dépendent plus que les hommes des services institutionnels, c’est non seulement parce qu’elles ont une probabilité plus élevée d’être veuves, réduisant ainsi leur chance de prise en charge par le conjoint, mais aussi parce qu’elles disposent en moyenne de moins de ressources.

Thomas Faist : Toward a Transnational Methodology : Methods to Address Methodological Nationalism, Essentialism, and Positionality, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 1, pp. 51-70

62A transnational perspective on cross-border migration and its consequences extends beyond the immigration countries and encompasses regions of origin and destination, and other places which are criss-crossed by the connectivities of persons, groups and organizations. Based on the wide range of knowledge generated by transnational studies in the field of migration this article explores how these empirical results were generated.

63A transnational methodology needs to address three challenges : methodological nationalism, group essentialism, and the positionality of researchers. This task necessitates, first, the presentation of a methodological toolbox, for studying transnational phenomena empirically, that is, transnationality but also the transnational social spaces. In doing so, this article engages in reflections on how to conduct research and assess evidence. This endeavour also includes discussion of how relevant research techniques are applied, using selected examples.

Sébastien Fleuret et Sébastien Tusseau : La prévention du sida à Bamako, une mise en contexte, Villes en parallèle, 2010, n° 44, pp. 48-73

64Les programmes de prévention du sida en Afrique sont bien souvent pensés à d’autres niveaux et omettent de tenir compte des variations microlocales de contexte. À partir d’une enquête menée dans deux quartiers de Bamako (Mali), ce texte montre que des variations existent à l’échelle infra-urbaine dans la perception du risque face au VIH/SIDA et dans la modification ou non des pratiques sexuelles selon le contexte et la source de diffusion des messages de prévention.

Charles Fleury : Transferts financiers intergénérationnels et cohésion sociale : le cas des familles transnationales, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2011, vol. 27, n° 3, pp. 57-81

65Cet article porte sur les relations intergénérationnelles des familles transnationales et examine les transferts financiers intergénérationnels versés ou reçus par les immigrants communautaires vivant au Luxembourg. Il met en relief les spécificités des différents systèmes de sécurité sociale européens en matière de relations intergénérationnelles et identifie quelques-unes des conséquences que ces spécificités ont pour certaines catégories d’immigrants, notamment les immigrants portugais. Il montre comment, dans un contexte migratoire, la rencontre entre les exigences relatives à deux systèmes de sécurité sociale, conçus dans une perspective où les générations cohabitent au sein d’un même pays, peut contribuer à accroître les inégalités sociales et ce, même à l’intérieur d’une zone où plusieurs efforts d’harmonisation des systèmes nationaux de sécurité sociale ont été faits.

Françoise Forette : Les enjeux de la prévention, Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 27-40

66La révolution de la longévité est un privilège de nos nations développées à la condition que la population vieillisse en bonne santé, active et pleinement intégrée à la société. C’est dire la nécessité absolue de la prévention qui a trois cibles : les maladies liées à l’âge, la fragilité et l’inactivité. Les acteurs prioritaires en sont l’école, le milieu professionnel, les institutions de prévoyance et de retraite et le médecin généraliste. Ainsi, l’éducation, la prévention et l’intégration sociale et professionnelle feront du vieillissement une nouvelle aventure du vivant.

Cécile Gabarro : Les demandeurs de l’aide médicale d’État pris entre productivisme et gestion spécifique, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 2, pp. 35-56

67En 2000 est créée l’aide médicale d’État (AME), une couverture maladie réservée aux personnes en situation irrégulière. Dans cet article, l’auteur s’intéresse aux conséquences de cette spécificité sur l’accès aux soins de ces personnes dans trois champs : le droit, l’organisation des caisses d’assurance maladie et les pratiques des agents de ces caisses (aussi bien les agents d’accueil qui reçoivent les demandeurs, que les agents du service AME qui instruisent les dossiers). La combinaison de ces trois angles d’approche donnera ainsi à voir du parcours effectué par les personnes en situation irrégulière et des embûches rencontrées. Elle permet de voir que cantonner les personnes en situation irrégulière au sein d’une prestation qui leur est propre crée un système de santé à plusieurs vitesses, favorisant la réception de ce public dans des lieux distincts ou de manières différenciées limitant son accès aux soins et aux structures. L’auteur se montre particulièrement attentive à l’impact de la gestion productiviste sur l’accueil de ces personnes et le traitement de leur dossier : les rendements imposés aux agents des caisses et leur manque de formation les poussent à réclamer aux demandeurs plus de justificatifs, différant toujours plus leur accès aux soins.

Joëlle Gaymu et Sabine Springer : Vivre seul ou en couple : quelle influence sur la satisfaction de la vie des hommes et des femmes âgés en Europe ?, Population, 2012, vol. 67, n° 1, pp. 45-74

68Cet article étudie l’influence des conditions de vie sur la satisfaction de la vie des hommes et des femmes de plus de 60 ans dans une dizaine de pays européens à partir des données de l’enquête européenne SHARE 2004 (vague 1). Qu’elles vivent seules ou en couple, les femmes se déclarent un peu moins souvent satisfaites de la vie que les hommes. Des analyses multivariées montrent que, selon la situation résidentielle, les différences ne sont pas de même nature. Toutes choses égales, par ailleurs, les femmes en couple continuent à être moins souvent satisfaites de la vie que les hommes, mais les facteurs déterminants de leur bien-être sont proches. En cas d’isolement résidentiel, le constat est inverse : le sexe n’a plus d’incidence sur le degré de satisfaction de la vie mais il influence ses déterminants ; le fait d’être propriétaire et, dans une moindre mesure, le niveau de revenu et la qualité de l’environnement, jouent sur le bien-être subjectif des femmes, l’existence d’un enfant sur celui des hommes. La satisfaction de la vie des femmes âgées est plus fortement modelée par le contexte socioculturel que celle des hommes. Celles qui vivent seules ont des sources de bien-être différentes selon qu’elles habitent au Nord ou au Sud de l’Europe. Les contraintes apparaissent, pour l’essentiel, dans l’articulation entre rôles familiaux et situation économique.

Jürgen Gerdes and Eveline Reisenauer : From Return-Oriented to Integration-Related Transnationalisation : Turkish Migrants in Germany, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 1, pp. 107-128

69This article examines the relationship between transnational and integration-related practices of Turkish migrants in Germany on the basis of empirical data from the TRANS-NET project. The authors discuss well-known existing concepts of migrant incorporation (assimilation, multiculturalism, transnationalisation) and their relationships, and use their research results to argue for a combination of these approaches. The analysis of qualitative interviews reveals a remarkable shift from return-oriented to integration-related transnationalisation among Turkish migrants in Germany, a shift that is apparently connected to different political and institutional opportunity structures.

Monica Ginnaio : La pellagre en Italie à la fin du XIXe siècle : les effets d’une maladie de carence, Population, 2011, vol. 66, n° 3-4, pp. 671-698

70Dans de nombreux pays du monde, à différentes époques, la consommation de maïs comme unique denrée alimentaire a mené à la pellagre. Maladie causée par une extrême pauvreté nutritionnelle, l’avitaminose B3 est une maladie de carence due à la déficience en niacine et en tryptophane. Depuis la fin du 19e siècle, en Italie du nord et particulièrement en Vénétie, la pellagre demeure endémique jusqu’aux années autour de la Première Guerre mondiale. Le bouleversement causé par le « mal de la misère » n’affecte qu’une seule classe sociale, celle dont l’alimentation est totalement fondée sur la consommation de polenta de maïs : les paysans, notamment les journaliers, catégorie professionnelle particulièrement défavorisée. Fondée sur des sources documentaires d’origines diverses et entreprise dans une perspective pluridisciplinaire, cette analyse retrace les mécanismes épidémiologiques, sociaux, politiques et démographiques qui ont mené à la diffusion de la pellagre principalement parmi les agricultrices vénètes et lombardes en âge reproductif. L’observation de l’impact démographique de la maladie sur la population paysanne féminine engage une discussion à propos des éventuelles conséquences sur la natalité et la fécondité des populations de ces deux régions à la fin du 19e siècle.

Silvia E. Giorguli Saucedo et Edith Y. Gutiérrez : Migration et développement. De l’ambivalence à la désillusion ?, Hommes & Migrations, mars-avril 2012, n° 1296, pp. 22-33

71Dans un contexte d’incertitude économique et politique, la migration vers les États-Unis est de moins en moins envisagée par les Mexicains comme une opportunité, phénomène qui se combine à un important flux de migrants de retour. Pour la première fois, le solde migratoire est proche de zéro. Ce nouveau scénario permet de réévaluer les modestes contributions de la migration internationale au développement local et de repenser l’impact de la migration, tout comme les défis que ces changements impliquent pour l’avenir.

Joshua R. Goldstein and Thomas Cassidy : How Slowing Senescence Translates into Longer Life Expectancy, Population Studies, 2012 (March), vol. 66, n° 1, pp. 29-37

72Mortality decline has historically been largely a result of reductions in the level of mortality at all ages. A number of leading researchers on ageing, however, suggest that the next revolution of longevity increase will be the result of slowing down the rate of ageing. In this paper, the authors show mathematically how variing the pace of senescence influences life expectancy. They provide a formula that holds for any baseline hazard function. Their result is analogous to Keyfitz’‘entropy’ relationship for changing the level of mortality. Interestingly, the influence of the shape of the baseline schedule on the effect of scenescence changes is the complement of that found for level changes. They also provide a generalized formulation that mixes level and slope effects. They illustrate the applicability of those models using recent mortality decline in Japan and the problem of period to cohort translation.

Sylvie Gravel, Jacques Rhéaume et Gabrielle Legendre : Les inégalités sociales de santé des travailleurs immigrés au Québec victimes de lésions professionnelles, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 2, pp. 57-80

73Deux études sur la santé et sécurité au travail (SST) des immigrés sont retenues pour discuter des inégalités sociales de santé. La première a documenté les parcours d’indemnisation des travailleurs immigrés victimes de lésions professionnelles (n =104). Les résultats indiquent que ces travailleurs doivent surmonter plus d’obstacles que les Canadiens lors des consultations médicales et juridiques, des procédures administratives et lors de la réintégration au travail, un parcours menant souvent au licenciement. La seconde étude était centrée sur l’implantation des mesures de SST dans les petites entreprises (<50 employés) embauchant des immigrés (>25 %). Dans ces entreprises (n =28), les travailleurs immigrés sont moins bien formés à la SST, identifient mal les risques, déclarent peu leurs lésions et participent rarement aux enquêtes d’accident. Certains ne portent pas d’équipement de protection. Les inégalités sociales de santé se manifestent ici par les limitations fonctionnelles du travailleur, son licenciement à la suite d’une lésion et son incapacité à exercer un recours.

Pavel Grigoriev : Crise sanitaire et tendances de la mortalité par cause en Biélorussie (1965-2008), Population, 2012, vol. 67, n° 1, pp. 7-39

74L’évolution de la mortalité biélorusse a fait couler beaucoup moins d’encre que celles d’autres pays de l’ex-URSS. Jusqu’à récemment, l’indisponibilité de données détaillées sur les causes de décès était un obstacle majeur à la recherche sur la mortalité dans ce pays. Cet article vise deux objectifs principaux. Le premier est la reconstruction de séries continues de décès par cause de 1965 à nos jours. Le second est l’analyse des séries ainsi obtenues pour prendre la mesure des principaux changements intervenus durant cette période. L’analyse porte sur les données originales de décès par cause. Le problème de discontinuité des séries annuelles provoquées par les révisions successives de la classification des maladies et causes de décès a été résolu grâce à une méthode de reclassement a posteriori des données anciennes. Cela permet de disposer désormais de séries de décès par cause à définition constante et de les mettre à disposition de la communauté scientifique internationale. Cette étude montre à quel point les tendances de la mortalité biélorusse sont défavorables depuis près d’un demi-siècle, principalement pour les hommes. Les maladies cardiovasculaires et les morts violentes liées à l’abus d’alcool sont les caractéristiques majeures de la dégradation de la santé publique, dont la dynamique à long terme est la cause d’une crise sanitaire chronique.

Rosalva Aida Hernández Castillo : Dialogues Sud-Sud. Une lecture latino-américaine des féminismes postcoloniaux, Revue Tiers Monde, 2012, n° 209, pp. 161-178

75Cet article analyse les défis méthodologiques et politiques posés par la décolonisation de la pensée et de la pratique féministe en dialoguant avec la production théorique des études subalternes des dénommés féminismes postcoloniaux. Dans un effort pour établir des dialogues Sud-Sud constructifs et pour confronter la fragmentation politique, l’auteure propose d’aborder la production théorique des féministes postcoloniales dans une lecture de leurs contributions à partir de leur propre perspective historique et géographique, et des réalités politiques et culturelles vécues par les femmes en Amérique latine.

Rubén Hernández-León : L’industrie de la migration. Organiser la mobilité dans le système migratoire Mexique-États-Unis, Hommes & Migrations, mars-avril 2012, n° 1296, pp. 34-44

76Entre le Mexique et les États-Unis, le transport des migrants est devenu une véritable industrie. Des compagnies d’autocars ayant pignon sur rue disputent ce marché juteux à de multiples acteurs informels équipés de camionnettes qui sillonnent les régions frontalières. Suivant qu’ils aient ou non des papiers, les migrants font appel à l’un ou l’autre de ces modes de transports. Monterrey, Houston, Tijuana ou San Diego constituent les plaques tournantes de ce commerce dont l’objet est de vendre aux migrants les conditions de leur mobilité.

Véronique Hertrich and Marie Lesclingand : Adolescent Migration and the 1990s Nuptiality Transition in Mali, Population Studies, 2012, (July), vol. 66, n° 2, pp. 147-166

77Attempts to explain the rise in women’s age at marriage across Africa have focused mainly on determinants in the urban environment, notably women’s education and the economic recession. In their study, the authors examined the migration of adolescent girls as a factor in the transition to a later age of marriage in rural Mali, using an analysis of data from a longitudinal survey conducted over 20 years. The findings show a close correlation between the rise in labour migration and the onset of this nuptiality transition. Continuing changes in marriage patterns include not only its postponement but also a breakdown in the marriage formalization process. Two main mechanisms are documented : a direct one, as migration enables young women to choose the timing of their marriage and is a source of empowerment : and an indirect one, as migration challenges family marriage conventions and contributes to elders disengaging from control over marriage and young people.

Anne-Cécile Hoyez : « L’ayurveda, c’est pour les Français ». Interroger recours aux soins, systèmes de santé et expérience migratoire, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 2, pp. 149-170

78Cet article interroge les logiques de recours à des soins autres que biomédicaux, pour proposer une réflexion sur les dynamiques des systèmes de santé et l’expérience migratoire. L’article se base sur une recherche de terrain qui a révélé la sous-représentation des migrants originaires du sous-continent indien parmi les utilisateurs et pourvoyeurs de soins ayurvédiques, et ce malgré l’intérêt croissant pour cette médecine au sein du reste de la population. Ainsi, l’article déconstruit l’idée (culturalisante) selon laquelle les migrants importeraient et utiliseraient de façon quasi systématique des pratiques de santé de leur pays d’origine.

79Geneviève Imbert, Anne-Marie Ferrandez & Madina Querre : Personnes en limitation d’autonomie à domicile et prévention. Les auxiliaires de vie acteurs de première ligne ? Résultats d’une recherche qualitative, Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 163-171.

80Rhisaa (Recherche qualitative exploratoire sur les handicaps, les incapacités, la santé et l’aide pour l’autonomie) a notamment mis en évidence la place centrale des auxiliaires de vie dans l’accompagnement et le suivi des personnes en besoin d’aide à l’autonomie, quels que soient leur âge et leur participation à des actions de prévention (notamment au cours des repas et des soins corporels réalisés lors de la toilette) auprès des bénéficiaires qu’elles accompagnent. Au-delà d’un besoin de reconnaissance lié à un flou identitaire, ces travaux ont permis d’identifier en partie certaines insuffisances (formation, supervision et encadrement) pour que ces auxiliaires de vie soient des acteurs de prévention de première ligne à part entière.

Yoshitaka Ishikawa : Impact of the Economic Crisis on Human Mobility in Japan : A Preliminary Note, Belgeo, 2011, n° 3-4, pp. 129-147

81The central aim of this paper is to explore the impact of the global economic crisis on different categories of human mobility, including migration and tourism, in Japan. The major findings can be summarized as follows. First, since the fall of 2008 the crisis has had a far-reaching influence on Japan, for both the ethnic majority and minorities. Second, the intensity of the negative impact has varied by metropolitan areas and nationalities. Japanese nationals in the Tokyo metropolitan area and the migrant workers (particularly Brazilians) in the Nagoya metropolitan area and central Japan manufacturing prefectures are the most affected population groups. Finally, support programs by the Japanese gouvernment were problematic, and, in particular, the program that provided incentives for migrant workers to voluntarily return to their home countries was introduced too late. However, it is too early to clearly elucidate the full impact of the crisis, since the latest available data confirm that the current situation remains in a state of crisis.

Béatrice Jacques : Les cours de préparation à la naissance comme espace de ségrégation sexuelle, L’information géographique, 2012, vol. 76, n° 2, pp. 108-121

82Les cours de préparation à la naissance se présentent comme un des lieux de l’hôpital, le plus genré. Ouverts aux hommes, et parfois même à eux seulement, ils renvoient pourtant encore aujourd’hui au traditionnel gynécée. L’enquête qualitative menée dans plusieurs établissements de soins montre que nous avons affaire à la production d’un impensé paternel qui empêche les pères de pouvoir jouer totalement le rôle que l’on attend d’eux. Ainsi demande-t-on à ces derniers de prendre une place, alors même qu’aucune des composantes du rôle n’a été réfléchie dans et par l’institution. L’auteur montre aussi, que les futures mères laissent peu de possibilité d’entrée aux hommes dans ces espaces typiquement féminins.

Marika Jalovaara : Socio-Economic Resources and First-Union Formation in Finland, Cohorts Born 1969-81, Population Studies, 2012 (March), vol. 66, n° 1, pp. 69-85

83Social scientists generally agree that better individual economic prospects enhance the probability of marriage for men, whereas there are conflicting views with regard to women. Moreover, it is argued that cohabitation does not require as strong an economic foundation marriage. The aim of this study, which was based on Finnish register data was to find out how the socio-economic resources of young adults affect first-union formation, and whether the effects vary by sex or union type. The results show that high education, labour-force participation, and high income seem to promote marriage formation. The findings are similar for women and men, which is plausible given the comparatively gender-egalitarian societal context. Similar factors encourage entry into both union types, effects of university-level education and stable employment are stronger in the marriage models, suggesting that long-term prospects are more important when marriage is contemplated.

Anna Jarry-Omarova : Idéologie de genre et héritage communiste. L’exemple de la Mongolie en l’an 2000, Revue Tiers Monde, 2012, n° 209, pp. 107-124

84Dans les années 1990, à la suite de la perestroïka, le nouvel espace public de la Mongolie est investi par un mouvement associatif de femmes qui surprend par son dynamisme et son objectif majeur de promotion des femmes en politique. On découvre alors que les femmes mongoles, y compris non militantes, quelles que soient leur classe sociale, leur génération ou même leur identité « clanique », développent un discours revendicatif à l’encontre des hommes révélateur d’une véritable « conscience de classe de sexe ». Pour l’hypothèse explicative, l’article explore l’idéologie de genre communiste, distillée par le Parti durant les 70 années de communisme, qui a eu besoin des femmes pour la « construction du progrès ». Plus encore, l’organe féminin du Parti, le Comité des Femmes, bien que contrôlé par les dirigeants, a permis aux femmes de concevoir une action politique, en tant que femmes, pour l’ensemble de la Nation. Ceci permet de comprendre l’émergence et l’activité du mouvement des associations de femmes mongoles, et leur inclusion immédiate au sein du mouvement des femmes à l’échelle internationale, avec par exemple l’appropriation et l’utilisation du terme de « genre ».

Craig Jeffrey : Geographies of Children and Youth II : Global Youth Agency, Progress in Human Geography, 2012 (April), vol. 36, n° 2, pp. 245-253

85This report offers a comparative perspective on the nature of youth agency in different parts of the world, demonstrating how ‘youth’ can provide a window on subaltern responses to economic restructuring. The author outlines key points about the theorization of agency within human geography and then describes the importance of young people’s resistance. He then discusses young people’s resourcefulness as a form of agency as well as ‘negative agency’ : instances in which children and youth reproduce and deepen dominant structures of power. Finally, he identifies a need to reflect further on the social nature of young people’s action and the importance of humour and irreverence in youth practice.

Fiifi Amoako Johnson, Sabu S. Padmadas, Hukum Chandra, Zoe Matthews and Nyovani J Madise : Estimating Unmet Need for Contraception by District within Ghana : An Application of Small-area Estimation Techniques, Population Studies, 2012, (July), vol. 66, n° 2, pp. 105-122

86The importance of meeting the unmet need for contraception is nowhere more urgent than in the countries of sub-Saharan Africa where the fertility decline is stalling and total unmet need exceeds 30 per cent among married women. In Ghana, where fertility levels vary considerably, demographic information at subnational level is essential for building effective family planning programmes. The authors used small-area estimation techniqnes, linking data from the 2003 Ghana Demographic and Health Survey to the 2000 Ghana Population and Housing Census, to derive district-level estimates of contraceptive use and unmet need for contraception. The results show considerable variation between districts in contraceptive use and unmet need. The prevalence of contraceptive use varies from 4.1 to 41.7 per cent, while that the use of modern methods varies from 4.0 to 34.8 per cent. The findings identifie districts where family planning programmes need to be strengthened.

Eric Kaufmann, Anne Goujon and Vegard Skirbekk : American Political Affiliation, 2003-43 : A Cohort Component projection, Population Studies, 2012 (March), vol. 66, n° 1, pp. 53-67

87The recent rise in identification with American political parties has focused interest on the long-term dynamics of party support. Liberal commentators cite immigration and youth as forces that will produce a natural advantage for the Democrats in the future, while conservative writers highlight the importance of high fertility amongst republicans in securing growth. These opinions are not based on demographic analysis. The authors addressed this omission by undertaking the first ever cohort component projection (up to 2043) of populations by American party allegiance, based on survey and census data. On current trends, they predict that American partisanship will change much less that the nation’s ethnic composition because the parties are similar in age structure. Nevertheless, their projections suggest that the Democrats will gain 2-3 per cent more support than the Republicans by 2043, mainly through immigration, although the higher fertility of Republicans may eventually offset that advantage.

Olivier Lacoste : Répartition des professionnels de santé et territoires de prise en charge, Villes en parallèle, 2010, n° 44, pp. 148-157

88En se fondant sur la région Nord-Pas-de-Calais, l’auteur montre que la planification de l’offre de santé est complexe et loin de répondre à des critères purement objectifs. Elle apparaît partagée entre concurrence des territoires, équité des patients devant la maladie, et coût économique pour la société.

Thomas Lacroix : Transnationalisme villageois et développement : Kabyles algériens, Chleuhs marocains et Panjabis indiens en Grande-Bretagne, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 1, pp. 71-84

89Cet article analyse les relations entre intégration et pratiques transnationales des migrants. Il s’appuie sur une étude des pratiques de développement mise en œuvre par les organisations villageoises expatriées de trois groupes immigrés : les Kabyles algériens et Chleuhs marocains en France, ainsi que les Panjabis indiens en Grande-Bretagne. Il apparaît que les participants à ces projets utilisent leur implication au sein des associations communautaires pour redonner un sens à leur identité de villageois expatriés. Toutefois, l’effectivité de cet engagement dépend de leur capacité à se trouver les ressources financières et techniques et donc de leur intégration économique, sociale et politique dans les sociétés d’accueil et de départ.

Sylvain Landry Faye : Responsabiliser les relais communautaires pour le traitement préventif intermittent saisonnier du paludisme (TPI) au Sénégal : enjeux, modalités, défis, Autrepart. Revue des sciences sociales au Sud, 2012, n° 60, pp. 129-146

90Depuis 2006, le Sénégal a changé sa politique de traitement du paludisme. Il expérimente aussi le traitement préventif intermittent (TPI) saisonnier chez l’enfant, pour proposer sa généralisation. Cet article analyse la faisabilité de cette stratégie, dont l’une des singularités est la responsabilisation des relais communautaires pour son administration.

91Les résultats issus des recherches qualitatives (entretiens approfondis, observations directes, focus-group) auprès des prestataires (relais) et bénéficiaires (populations) révèlent les décalages dans les mises en œuvre du TPI saisonnier par les relais communautaires. Cette situation est expliquée par une faible disponibilité de l’information et de la connaissance des recommandations techniques. Elle s’est révélée acceptable par ces acteurs, car elle est perçue comme un outil important dans leur stratégie de professionnalisation. Elle contribue à renforcer leurs savoirs tirés de l’expérience qui leur permettent de gagner en compétences et en légitimité dans le champ de la santé. Cependant, sa faisabilité à une grande échelle reste encore déterminée par les caractéristiques particulières du monde des relais communautaires (diversité, emploi salarié, conflits, dynamiques de coopératives et autonomisation). Les ambitions de professionnalisation de ces acteurs et leurs revendications d’utilité présagent de dynamiques importantes dans le champ de la lutte contre le paludisme au Sénégal.

Stéphanie Latte Abdallah : Féminismes islamiques et post-colonialité au début du XXe siècle, Revue Tiers Monde, 2012, n° 209, pp. 53-70

92Au début des années 1990, en produisant de nouvelles théologies, le féminisme islamique a ouvert la troisième voie dépassant les dichotomies sur les droits et les mouvements de femmes dans la région, issues du discours colonial ou du discours de la décolonisation. Cette théologie féministe illustre une appropriation de l’islam par les femmes et une individualisation du rapport au religieux. Depuis les années 2000, en se diversifiant, le féminisme islamique a influencé les actrices de l’islam politique et a participé des mobilisations féministes de la troisième vague dans les mondes arabes et musulmans. Des mobilisations qui sont avant tout hybrides et pragmatiques et, en ce sens, profondément ancrées dans ce temps du postcolonial. En renouvelant le féminisme et les lectures de l’islam, cette troisième vague appuie une affirmation démocratique à l’œuvre depuis les années 1990, dont les révolutions arabes sont la manifestation la plus visible.

Loretta Lees : The Geography of Gentrification : Thinking through Comparative Urbanism, Progress in Human Geography, 2012 (April), vol. 36, n° 2, pp. 155-171

93This paper revisits the ‘geography of gentrification’ thinking through the literature on comparative urbanism. The author argues that given the ‘maga-gentrification’ affecting many cities in the Global South gentrification researchers need to adopt a postcolonial approach on board critiques around developmentalism, categorization and universalism. In addition, they need to draw on recent work on the mobilities and assemblages of urban policies/policy-making in order to explore if, and how, gentrification has travelled from the Global North to the Global South.

Annalisa Lendaro : Le pouvoir et la catégorie. Les politiques publiques et l’insertion professionnelle des immigrés en France et en Italie, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2011, vol. 27, n° 2, pp. 35-55

94L’article propose une analyse de l’action publique via la reconstruction de parcours de vie et de transitions concernant l’insertion professionnelle et l’évolution de carrière des immigrés : l’intérêt est de mesurer l’influence des politiques d’emploi et d’immigration en termes d’opportunités d’accès à l’emploi et aux droits sociaux. Le fondement de la politique d’immigration française a longtemps été une forme de républicanisme, qui sollicitait les immigrés pour qu’ils s’intègrent surtout à travers l’insertion sur le marché du travail. Les politiques publiques prennent-elles en considération les besoins de l’individu au point de s’interroger sur les problématiques de l’étranger non-communautaire ? L’intérêt est celui d’une analyse critique des catégories-cibles, afin de mettre en évidence la mesure dans laquelle on explicite ou, au contraire, on rend invisibles les populations en cause. Le détour par la situation italienne permet d’apporter un regard nouveau sur les politiques d’immigration françaises et sur la gestion de la main-d’œuvre immigrée à travers un exercice comparatif qui s’inspire de l’analyse sociétale « revisitée ».

Pierre Lénel, Virginie Martin : La contribution des études postcoloniales et des féminismes du « Sud » à la constitution d’un féminisme renouvelé. Vers la fin de l’occidentalisme ? Revue Tiers Monde, 2012, n° 209, pp. 125-144

95Cet article, à partir de la polémique qui s’est déroulée en France autour du « foulard islamique », s’efforce de dessiner les contours d’un nouveau paradigme du féminisme, international et mondialisé. S’appuyant sur une critique radicale du féminisme historique qui se réduit bien souvent à un universalisme par trop dogmatique et comportant parfois des relents racistes, les auteurs font émerger un nouveau féminisme mettant au cœur de son analyse le paradigme de l’intersectionnalité. Au croisement des études de genre, des études postcoloniales et des queer studies, ce concept méthodologique permet de construire une nouvelle configuration qui autorise à penser le sexisme et le racisme tout en dépassant les apories des féminismes occidentaux contemporains.

Elaine Lynn-Ee Ho : ‘Claiming’ the Diaspora : Elite Mobility, Sending State Strategies and the Spatialities of Citizenship, Progress in Human Geography, 2011 (December), vol. 35, n° 6, pp. 757-772

96The paper addresses the scholarship on extraterritorial citizenship strategies implemented by sending states in order to mobilize elite emigrants and enhance global competitiveness. It argues that these strategies should be distinguished analytically from claims of ‘diaspora’. The paper further delineates a geographical agenda by reflecting on, first, the contestations, and second, the aspects of negligence articulated in these strategies. Third, it argues that studying the proliferation of emigrant populations with multiple national affiliations helps to illuminate the selectiveness of such strategies. Lastly, although geography is central to understanding these strategies, the processes studied also raise questions about the spatialities produced.

Jean-Marc Macé : L’utilisation opérationnelle du territoire vécu de santé dans la planification, Villes en parallèle, 2010, n° 44, pp. 158-175

97Dans la définition normative des territoires de santé, on est passé de l’offre hospitalière à une approche fondée sur l’activité hospitalière. L’auteur propose de leur adjoindre le territoire vécu des patients, c’est-à-dire les flux de fréquentation réelle des établissements. Une application sur la chirurgie du cancer de la prostate tend à montrer l’addition de l’inégalité spatiale et de l’inéquité sociale : grandes villes et catégories supérieures apparaissent favorisées dans la qualité des soins.

Patrick Malléa, Cécile Cridelich, Bruno Charrat : Dépendance évitable : le numérique, une opportunité de réduction des risques, Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 109-117

98La non prise en compte de la fragilité des personnes âgées peut être considérée comme la cause principale de leur entrée dans la dépendance. La compréhension de leurs situations de vie, ainsi que l’analyse des principaux risques associés nécessitent la mise en œuvre d’un processus de détection et d’analyse pluridimensionnelle et pluridisciplinaire. Pour répondre à cet enjeu, le développement et la diffusion des technologies numériques dans leur vie quotidienne apparaissent comme une opportunité, dont il faut se saisir. Elles permettent de promouvoir des services favorables à l’accessibilité et à la prévention des situations de dépendance au bénéfice du citoyen âgé, ou à risque de situation de handicap.

Élise Marsicano, Nathalie Lydié, Nathalie Bajos : Genre et migration : l’entrée dans la sexualité des migrants d’Afrique subsaharienne en France, Population, 2011, vol. 66, n° 2, pp. 313-341

99Cet article analyse la recomposition des rapports de genre en contexte migratoire à travers un prisme particulier : l’entrée dans la sexualité de personnes arrivant d’Afrique subsaharienne en Île-de-France, à partir d’une enquête menée en 2005 auprès de 1874 migrants d’Afrique subsaharienne en Île-de-France. Il s’agit de mettre à jour l’impact des trajectoires migratoires des femmes et des hommes sur leurs premières expériences sexuelles ainsi que les éventuelles transformations dés relations de domination dans la sexualité après la migration. La construction de profils migratoires permet d’opérer une distinction entre contexte de socialisation pendant l’enfance et l’adolescence et contexte dans lequel s’est déroulé le premier rapport sexuel. Si les capitaux socioculturels jouent toujours un rôle déterminant s’agissant des calendriers d’entrée dans la sexualité, l’influence des socialisations scolaire et religieuse diffère selon le contexte d’entrée dans la sexualité, de manière différente pour les femmes et les hommes. En outre, pour les personnes qui ont débuté leur vie sexuelle avant de migrer, les écarts d’âge entre partenaires ainsi que la fréquence des premiers rapports forcés, notamment pour les femmes, témoignent de contextes relationnels particulièrement inégalitaires. À l’inverse, le fait d’avoir migré pendant l’enfance dessine des conditions d’entrée dans la sexualité sensiblement moins inégalitaires, proches de celles des personnes nées en France.

Élisabeth Marteu : Féminismes israéliens et palestiniens : questions postcoloniales, Revue Tiers Monde, 2012, n° 209, pp. 71-88

100La continuation du conflit israélo-palestinien a indéniablement pesé sur les formulations féministes des Israéliennes et des Palestiniennes qui se sont structurées en parallèle, en miroir, souvent en opposition et, parfois, dans le dialogue. Une étude croisée de ces mouvements permet d’abord de réinterroger la formation des féminismes anticoloniaux et anti-hégémoniques en révélant les imbrications mais également les formes de renversement des rapports dominants/dominés entre des mouvements féministes ancrés dans les luttes de libération nationale. Cette approche comparative vise ensuite à étudier in situ la façon dont la coextensivité des rapports de pouvoir est saisie par les actions collectives féministes, notamment en limitant les formes de solidarité transfrontalières.

Linda G. Martin, Zachary Zimmer and Baai-Shyun Hurng : Trends in Late Life Disability in Taiwan, 1989-2007 : The Roles of Education, Environment, and Technology, Population Studies, 2011 (November), vol. 65, n° 3, pp. 289-304

101This analysis offers the first strong evidence of trends in late-life disability in an emerging economy. For the population of Taiwan aged 65 and older, consistent measures of limitations in seeing, hearing, physical functions, instrumental activities of daily living (IADLs), and activities of daily living (ADLs) were available for three to six survey waves, depending on the outcome, from 1989 to 2007. Limitations in seeing, hearing and IADLs declined substantially, but trends were mixed for physical functions and flat for ADLs. The remarkable reduction in difficulty telephoning, and IADL may reflect changes in telecommunications infrastructure and highlights the roles of environment and technology in disability outcomes. Trends for urban residents, were more advantageous than those for rural residents for seeing and hearing, but less so for physical functions and IADLs. Were it not for the substantial increase in educational attainment, trends in all outcomes, would have been less favourable.

Magali Mazuy, France Prioux et Magali Barbieri : L’évolution démographique récente en France. Quelques différences entre les départements d’outre-mer et la France métropolitaine, Population, 2011, vol. 66, n° 3-4, pp. 503-554

102Au 1er janvier 2011, la population de la France est estimée à 65 millions d’habitants, dont 1,9 million résident dans les départements d’outre-mer (DOM). L’accroissement de la population de ces départements est deux fois plus rapide (+1,1‰ en 2010) que celui de la métropole (+5,4‰), et la structure par âge de leur population est plus jeune. La fécondité y est un peu plus élevée (2,4 enfants par femme en 2010 contre 2,0) et l’âge moyen à la maternité plus jeune (respectivement 28,5 ans et 30 ans). La fréquence des avortements y est nettement plus forte, ainsi que celle des avortements répétés. Le nombre de mariages est resté stable en 2010, et l’augmentation des pacs s’est poursuivie, mais à un rythme ralenti. On se pacse et on se marie presque au même âge, toutefois l’écart d’âge entre les conjoints pacsés est légèrement plus réduit que pour les mariés. La fréquence des divorces aux durées de mariage élevées a beaucoup augmenté depuis 30 ans. L’espérance de vie à la naissance en 2010 est estimée à 78,0 ans pour les hommes et 84,7 ans pour les femmes. Les progrès depuis 20 ans sont plus importants pour les hommes que pour les femmes, et concernent de plus en plus la mortalité après 65 ans. L’espérance de vie à la naissance est presque aussi élevée dans les DOM qu’en métropole, mais la mortalité infantile y est au moins deux fois plus forte.

M. Giovanni Merli et S. Philip Morgan : Les préférences de fécondité à Shanghai dans un contexte de basse fécondité, Population, 2011, vol. 66, n° 3-4, pp. 601-626

103La Chine fait partie du groupe des pays à faible fécondité avec un indicateur conjoncturel de fécondité de l’ordre de 1,4 à 1,6 enfant par femme. Les spéculations sur l’avenir de la fécondité en Chine dépendent en grande partie de ce que sont les souhaits et les intentions de fécondité des individus, comparés aux objectifs de l’État. S’ils sont largement supérieurs, un relâchement des restrictions en matière de planification des naissances pourrait conduire à une augmentation importante de la fécondité. Un échantillon aléatoire de résidents et de migrants enregistrés a été interrogé à Shanghai afin de savoir si un assouplissement de la politique les conduirait à avoir u surcroît d’enfants Les résultats montrent que, dans ce contexte urbain, les intentions vont vers une famille restreinte à un ou deux enfants En cas de relâchement de la politique de planification des naissances, une fraction relativement limitée de la population (moins de 14 %) déclare vouloir réviser ses intentions à la hausse. Modeste, cet accroissement est de plus incertain car les facteurs susceptibles de réduire la fécondité affective par rapport aux intentions sont, à Shanghai, vraisemblablement plus forts que ceux jouant en sens inverse. Ces résultats empiriques permettent d’envisager ce que pourrait être l’avenir de la fécondité en l’absence de contraintes politiques.

Karine Meslin : Les réfugiés cambodgiens, des ouvriers dociles ? Genèse et modes de pérennisation d’un stéréotype en migration, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2011, vol. 27, n° 3, pp. 83-101

104L’article porte sur les réfugiés cambodgiens entrés dans les usines de la région nantaise au début des années 1980. Il analyse le stéréotype d’ouvrier docile qui leur est associé depuis lors. Il s’agit dans un premier temps de cerner les modalités d’émergence de ce stéréotype. Si la trajectoire migratoire et les conditions de prolétarisation des réfugiés cambodgiens sont retracées, c’est qu’elles permettent de retisser le sens commun à la réalité objective. Le stéréotype n’est pas qu’un artefact : il traduit les comportements sous-tendus par la peur et la méconnaissance qu’adoptent les Cambodgiens. Dans un second temps, l’auteure examine les modes de pérennisation d’un tel stéréotype à mesure que ses fondements historiques s’éloignent (souvenir des Khmers rouges, peur du recommencement, méconnaissance des normes en vigueur). D’autre part, par le jeu d’un contrôle croisé et intergénérationnel, les plus dotés d’entre eux œuvrent au maintien du stéréotype qui protège leur « groupe communautaire » d’une trop forte stigmatisation.

Andrée Mizhrahi, Arié Mizhrahi : La densité répartie : un instrument de mesure des inégalités géographiques d’accès aux soins, Villes en parallèle, 2010, n° 44, pp. 94-113

105La notion de densité hospitalière, variable macro-économique, présente trois inconvénients : uniformité pour un ensemble de communes qu’elles soient bien ou mal desservies, discontinuités aux frontières, non prise en compte de la taille des hôpitaux. De même, la notion de distance à l’hôpital le plus proche présente deux inconvénients : non prise en compte de la taille des hôpitaux, ni de la disponibilité de leurs lits.

106Pour lever ces objections, les auteurs réunissent ces deux notions par une extension de la notion de densité intégrant la distance, ce qui lui donne un caractère micro-économique et continu : ils créent une nouvelle variable, la « densité répartie », nombre de lits pour 1000 habitants, en affectant virtuellement à chaque commune C un nombre de lits proportionnel à son nombre d’habitants et à l’attraction qu’exercent sur elle les différents hôpitaux. Ils montrent que la densité répartie est une densité et qu’elle prend en compte les notions de taille des hôpitaux et de distance à ces hôpitaux. Ils présentent un exemple d’application (800 000 habitants, 480 communes, zone de 85 sur 100 km, 5 hôpitaux, 8000 lits, attractions semi-logarithmiques). Ils calculent la densité répartie pour chaque commune et sa dispersion sur la zone ; ils mesurent l’effet sur cette dispersion de la fermeture de 250 lits dans chacun des 5 hôpitaux. L’égale accessibilité géographique est mesurée par la variance de la densité répartie.

Armando Montanari, Barbara Staniscia : From Global to Local : Human Mobility in the Rome Coastal Area in the Context of the Global Economic Crisis, Belgeo, 2011, n° 3-4, pp. 187-200

107This paper focuses on the way problems caused by global changes overlap with local problems in coastal zones. It verifies the existence and dimensions of the global-local phenomenon by examining the impact of the recent international economic crisis on the core and ring administrative subdivisions of the coastal zone of the Rome metropolitan area from 2008 to 2010. In particular, it compares housing market trends with available statistics of tourism and migration to provide an indicator of the economic crisis. The results of the research show that to some extent, there is a connection between a drop in house prices and a decreased flow of human mobility.

Justus Nipperdey : Johann Peter Süssmilch : de la loi divine à l’intervention humaine, Population, 2011, vol. 66, n° 3-4, pp. 699-726

108La recherche sur les théories démographiques de Johann Peter Süssmilch s’est concentrée sur la seconde version revisitée et augmentée de L’Ordre divin de 1761-1762. Les différences avec l’édition originale de 1741 ont été signalées, mais pas systématiquement analysées et expliquées. Cet article dresse un tableau du développement de la pensée de Süssmilch en relation avec l’évolution du discours caméraliste allemand de l’époque. On ne peut comprendre le projet originel de Süssmilch ni son développement ultérieur sans le rapprocher étroitement des discours allemands sur la population et l’économie. Süssmilch influença le discours caméraliste en renouvelant l’argumentation en faveur des politiques de population. Mais ce n’était pas l’objectif du théologien, qui avait délibérément évité toute interprétation politique de ses résultats en 1741. C’est dans les deux décennies suivantes que Süssmilch s’intéressa aux possibilités qu’offrent les instruments de changer les comportements démographiques. À partir des années 1750, il commença à s’engager dans des polémiques qui atteignent leur apogée dans la deuxième édition de L’Ordre divin, ouvrage portant aussi bien sur les lois gouvernant la population que sur les politiques de population.

Jamie Pearce, Ross Barnett, Graham Moon : Sociospatial Inequalities in Health-related Behaviours : Pathways Linking Place and Smoking, Progress in Human Geography, 2012, vol. 36, n° 1, pp. 3-24

109There has been a resurgence of interest in how the social, built and cultural environments contribute to Shaping health outcomes. The pathways relating place to health behaviour have received less attention. The authors develop a nuanced understanding of the pathways linking individuals, places and smoking. Two key patchways operate : place-based ‘practices’ and place-based ‘regulation’. Future geographical research should pay attention to the different scale effects, encompass a wider set of influences which affect the liveability and social composition of neighbourhoods, and specify group differences in the impact of the local economic and social environment upon smoking.

Hélène Pellerin : De la migration à la mobilité : changement de paradigme dans la question migratoire. Le cas du Canada, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2011, vol. 27, n° 2, pp. 55-75

110Cet article suggère que l’on assiste à l’émergence d’un paradigme de la mobilité, caractérisé par une vision de la migration et de son insertion dans l’économie des pays industrialisés mettant l’accent sur la circulation du capital humain, la présence accrue du privé dans la gestion migratoire et un discours dominant de la mobilité axé sur la recherche de plus grande productivité. Ce paradigme émergeant se substituerait au paradigme de la production des années d’après-guerre. Le cas de la gestion migratoire au Canada est étudié pour explorer les implications de cette transformation.

Sophie Pennec et Joëlle Gaymu : La durée de l’isolement conjugal et de la vie en couple chez les personnes âgées en France : quelles évolutions entre hommes et femmes au fil des générations ?, Cahiers québécois de démographie, automne 2011, vol. 40, n° 2, pp. 175-208

111L’objectif essentiel de cet article est de quantifier l’évolution de la durée de l’isolement matrimonial (années vécues dans le célibat, le veuvage ou le divorce), période durant laquelle les personnes âgées sont plus vulnérables surtout en cas dépendance. Les analyses des auteurs s’appuient sur un modèle de microsimulation qui a permis d’évaluer l’évolution des durées de vie dans les différents états matrimoniaux pour les générations de personnes âgées de 60 ans et plus nées entre 1900 et 1950. Au fil des générations, les durées passées dans le mariage des hommes et des femmes se sont allongées et rapprochées. Toutefois, ce sont, pour l’essentiel, les générations passées et présentes d’aînés qui ont bénéficié de cette tendance. À partir de la génération 1930, le temps passé dans le mariage devrait davantage s’allonger chez les femmes que chez les hommes, l’inverse valant pour l’isolement matrimonial.

Brienna Perelli-Harris, Michaela Kreyenfeld, Wendy Sigle-Rushton, Renske Keizer Trude Lappegård, Aiva Jasilioniene, Caroline Bergammer and Paola Di Giulio : Changes in Union Status during the Transition to Parenthood in Eleven European Countries, 1970s to early 2000s, Population Studies, 2012, (July), vol. 66, n° 2, pp. 167-182

112Couples who have children are increasingly likely to have lived together without being married at some point in their relationship. Some couples begin their unions with cohabitation and marry before first conception, some marry during pregnancy or directly after the first birth, while others remain unmarried 3 years after the first birth. Using union and fertility histories since the 1970s for eleven countries, the authors examine whether women who have children in unions marry, and if so, at what stage in family formation. They also examine whether women who concieve when cohabiting are more likely to marry or separate. They find that patterns of union formation and childbearing develop along different trajectories across countries. In all countries, however, less than 40 per cent of women remained in cohabitation up to 3 years after the first birth, suggesting that marriage remains the predominant institution for raising children.

Anaik Pian : Migrations internationales au prisme des rapports familiaux. Les familles sénégalaises à l’épreuve des refoulements des îles Canaries, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2011, vol. 27, n° 2, pp. 77-100

113En 2006, tandis que les côtes sénégalaises deviennent un point de départ privilégié vers les îles Canaries, les Sénégalais qui tentent de rejoindre l’archipel espagnol en « cayucos » s’emparent du slogan suivant : « Barcelone ou la mort » (Barça ou Barzakh ». Emblème de leur détermination à rejoindre l’Europe, cette expression qui s’est popularisée ne prend pourtant pas en compte une éventualité bien présente : celle de l’arrivée aux îles Canaries puis du refoulement par charter au Sénégal qui, pour l’année 2006, a concerné plus de 6000 Sénégalais. Quels sont les impacts de ces refoulements sur les rapports familiaux et, plus largement, sur la vie des quartiers très touchés par les départs en pirogues vers les îles Canaries ? Cet article s’intéresse ainsi à la dynamique des rapports familiaux qui ont entouré, en amont comme en aval, ce qui a été communément appelé le « phénomène des pirogues ». In fine, il propose une typologie de l’expérience du retour forcé pour les refoulés.

Anaik Pian : De l’accès aux soins aux « trajectoires du mourir ». les étrangers atteints de cancer face aux contraintes administratives, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 2, pp. 101-127

114Cet article s’intéresse, d’une part, aux configurations d’entrée dans l’espace du soin des étrangers atteints de cancer dans trois villes bretonnes (Rennes, Brest et Quimper) et, d’autre part, aux « trajectoires du mourir » en cas d’échec thérapeutique. Il insiste sur les obstacles administratifs rencontrés par ces patients selon les profils migratoires, du demandeur d’asile – en attente conjointe d’une régularisation pour soins – aux sans-papiers, en passant par les étrangers arrivés en France avec un visa touristique et dont le cancer a été diagnostiqué ou non au pays d’origine. La prise en charge oncologique ou palliative d’étrangers précaires confronte les professionnels à des « cas limites » qui interrogent des pratiques et des normes, qui plus est dans une région à faible immigration. Les logiques d’acteurs qui en résultent sont à replacer dans le contexte structurel pesant, en amont comme en aval, sur les parcours de soin et où se rencontrent politiques d’immigration et contraintes organisationnelles et financières des établissements de santé. Car si papiers et couverture médicale influencent les trajectoires de maladie, ils sont tout aussi importants dans les trajectoires du mourir.

Étienne Piguet, Antoine Pécoud et Paul de Guchteneire : Changements climatiques et migrations : quels risques, quelles politiques, L’information géographique, 2011 (décembre), vol. 75, n° 4, pp. 86-109

115Cet article propose un tour d’horizon des débats relatifs aux conséquences migratoires du changement climatique. Après un bref historique, les auteurs examinent l’impact sur les migrations des trois principaux facteurs environnementaux liés aux changements climatiques (cyclones tropicaux, fortes pluies et inondations ; sécheresses et désertification ; élévation du niveau de la mer). Les questions fondamentales que soulève la relation entre changement climatique et migration sont ensuite abordées : la multicausalité des dynamiques migratoires, les déterminants sociaux de la vulnérabilité, la diversité des types de migration et la méthodologie. Les implications politiques sont ensuite discutées, ce qui amène à aborder le cadre juridique des migrations environnementales et la responsabilité des États. La dernière section traite des orientations futures envisageables aux plans analytique et normatif.

Christian Pihet : Bien vieillir aux États-Unis : mobilités résidentielles et territoires en mouvement, Villes en parallèle, 2010, n° 44, pp. 74-93

116Le choix des États-Unis dans l’analyse des migrations de personnes âgées est motivé par l’existence d’importantes recherches sur les mouvements migratoires à la retraite outre-Atlantique, mais aussi par l’émergence et le développement de stratégies de développement économique et territorial. L’intérêt de l’observation des processus à l’œuvre porte ici sur l’émergence de l’âge perçu comme critère pertinent non seulement pour la définition de flux migratoires, mais aussi pour la création de regroupements humains et l’aménagement de lieux de vie où, ainsi rassemblés, les individus pensent mieux maîtriser leur vieillissement pour s’inscrire dans un modèle particulier de « bien vieillir ».

Unnati Rani Saha and Arthur van Soest : Infant Death Clustering in Families : Magnitude, Causes, and the Influence of Better Health Services, Bangladesh 1982-2005, Population Studies, 2011 (November), vol. 65, n° 3, pp. 273-287

117This analysis of infant mortality in Bangladesh focuses on explaining death clustering within families, using prospective data from a rural region in Bangladesh, split into areas with and without extensive health services (the area covered by the International Centre for Diarrhoeal Disease Research and the comparison area, respectively). The modelling framework distinguishes between two explanations of death clustering : (observed and unobserved) heterogeneity across families and a causal ‘scarring’ effect of the death of one infant on the survival chances of the next to be born. Keeping observed and unobserved characteristics constant, the authors find scarring in the comparison area only. There the likelihood of infant death is about 29 per cent greater if the previous sibling died in infancy than otherwise. This effect mainly works through birth intervals : infant deaths are followed by shorter birth intervals, which increases the risk of infant death for the next child.

Wilfried Rault et le groupe CSF2 : Les orientations intimes des premier(e)s pacsé(s), Population, 2011, vol. 66, n° 2, pp. 343-372

  • 2 Le groupe Contexte de la sexualité en France (CSF) comprend Nathalie Bajos et Michel Bozon (respons (...)

118Incarnant la reconnaissance du couple de même sexe dans des termes différents du mariage, le Pacte civil de solidarité (pacs) est, depuis sa création en 1999, de plus en plus souvent choisi par des couples de sexe différent. Si les transformations contemporaines des formes d’union et les changements dans le domaine de la sexualité sont souvent étudiés séparément, cet article rompt avec cette dissociation pour interroger l’hypothèse selon laquelle les contractant(e)s du pacs donnent à voir des attitudes et des comportements vis-à-vis de la sexualité qui font écho à la diversification normative constatée par le groupe CSF. On étudie, à partir de l’enquête CSF réalisée par l’Inserm et l’Ined en 2005-2006 auprès de 12 364 personnes, le rapport des pacsé(e)s aux trois principales composantes du socle normatif dominant en matière de sexualité : l’hétérosexualité, les modalités de l’intrication de la conjugalité et de la sexualité et la valorisation de pratiques « alternatives ». Les pacsé(e)s sont comparé(e)s à d’autres profils d’union. En définitive, les usagers de la nouvelle forme d’union se caractérisent par des spécificités qui tiennent davantage à des représentations plus libérales de la sexualité qu’à des différences en termes de pratiques. Ces spécificités ne doivent pas dissimuler d’importants clivages par sexe, même si hommes et femmes sont parfois relativement plus proches dans le groupe des pacsé(e)s.

Paola Rebughini : Consommation et cultures de la différence chez les jeunes descendants d’immigrés. Réflexions à partir du cas italien, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2011, vol. 27, n° 2, pp. 101-116

119Cet article s’occupe des pratiques et cultures de la consommation chez les jeunes descendants d’immigrés en Italie. En effet, les modèles de la consommation représentent une perspective particulièrement intéressante pour observer à la fois les aspects structuraux de l’intégration, liés à la position socio-économique des familles immigrées, et les aspects interprétatifs et symboliques de la différence culturelle, aspects qui caractérisent les pratiques quotidiennes des jeunes avec des parents étrangers. L’article se base sur une recherche spécifiquement dédiée aux pratiques et aux cultures de la consommation chez cette catégorie de jeunes dans la région milanaise et plus généralement sur les résultats de cinq années (2004-2009) de recherche sur cette génération de jeunes en Italie.

Arnaud Régnier-Loilier et Daniele Vignoli : Intentions de fécondité et obstacles à leur réalisation en France et en Italie, Population, 2011, vol. 66, n° 2, pp. 401-431

120Cet article confronte intentions de fécondité et réalisation en France (2005-2008) et en Italie (2003-2007), pays où les modèles de fécondité sont contrastés, en s’appuyant sur des données comparables issues du programme d’enquête longitudinale Generations and Gender Survey (GGS). Quatre principaux résultats ressortent. Le fort pouvoir prédictif des intentions négatives de fécondité et, à l’inverse, le fait que les intentions positives surestiment les comportements sont d’abord mis en évidence. La comparaison met ensuite en lumière une différence importante : la proportion de couples réalisant leurs intentions positives de fécondité est systématiquement plus élevée en France et, lorsqu’ils n’avaient l’intention d’avoir un enfant, la proportion de ceux en ayant eu un est également supérieure. Outre l’effet classique de l’âge et du nombre d’enfants, les facteurs socioéconomiques jouent un rôle important, les situations moins favorables apparaissant comme un obstacle à la réalisation des intentions. Les déterminants des intentions ne sont cependant pas tous identiques et il n’existe pas un unique modèle transposable d’un pays à l’autre : le rôle du contexte reste central. Enfin, lorsque les couples n’ont pas réalisé leurs intentions, certains ont reporté leur projet tandis que d’autres y ont renoncé. Les déterminants sont cependant différents selon le pays considéré. La distinction entre renoncement et ajournement, rarement faite dans les études, s’avère de ce point de vue intéressante.

Sylvie Renaut : Les apports de l’enquête Handicap-Santé, Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 55-74

121Dans une approche universaliste, l’enquête Handicap-Santé menée par l’Insee et la Drees en 2008, en population générale et sans restriction d’âge, est mobilisée pour approfondir les comportements individuels. Les limitations fonctionnelles, plus fréquentes avec l’âge, n’en sont pas moins présentes très tôt dans le cycle de vie. L’inventaire des dispositifs de soutien montre que les aides techniques se rapprochent des aides humaines (celles des proches et professionnels) qui sont toujours les plus répandues à tous les âges, tandis que les interventions pour l’adaptation du logement sont moins courantes.

Ronald R. Rindfuss, Martin Piotrowski, Barbara Entwisle, Jeffrey Edmeades and Katherine Faust : Migrant Remittances and the Web of Family Obligations : Ongoing Support among Spatially Extended Kin in North-East Thailand, 1984-94, Population Studies, 2012 (March), vol. 66, n° 1, pp. 87-104

122Exchanges of money, goods and assistance among family/kin members are influenced by the intertwined lives of individuals and their family/kin. As people pass though the young adulthood years, acquiring obligations as spouses and parents, and migrating in search of economic opportunities, tensions can arise over existing obligations. Using rich longitudinal data from Northeast Thailand, the authors examined the role of family networks (origin and destination) on migrants’ exchanges with family/kin. Their approach overcame many shortcomings of earlier studies, allowing them to ‘see’ the family social network arrayed in a broader network. They show that intra-family exchanges are influenced by marital status, the presence of children, having parents in the origin household, and having siblings depart from it. The results are stable across sensitivity tests that systematically include or exclude various familial links. In addition, reports provided by origin households on migrant remittances are consistent with reports from migrants themselves.

Nestor Rodriguez : Contrôle des frontières. Questions de droits humains et d’éthique sur une stratégie états-unienne, Hommes & Migrations, mars-avril 2012, n° 1296, pp. 54-63

123Le renforcement de la frontière entre les États-Unis et le Mexique a un effet direct sur ceux qui tentent de la franchir. Face à un passage rendu de plus en plus difficile, les migrants n’ont d’autre choix que de traverser des zones dangereuses. Pour contourner cette politique de dissuasion, ils risquent leur vie. Derrière, c’est toute une bureaucratie qui semble rester sourde aux conséquences tragiques de sa politique migratoire.

Primitivo Rodriguez Oceguera : La nouvelle loi sur la migration au Mexique ou « Le bon, la brute et le truand », Hommes & Migrations, mars-avril 2012, n° 1296, pp. 64-72

124Pays d’origine, de destination, de passage et de retour des migrants, le Mexique vient de se doter en 2011 d’une nouvelle loi sur la migration. Si la volonté de mieux encadrer les flux de populations en provenance ou à destination des États-Unis peut paraître louable en termes de défense des migrants, elle traduit surtout l’application d’une stratégie sécuritaire sous la houlette du voisin américain. Pour paraphraser le célèbre western de Sergio Leone : « Le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui sont contrôlés… toi, tu es contrôlé ».

Luis Rosero-Bixby, Teresa Castro-Martín, David Reher et Maria Sánchez Domínguez : Estimation indirecte du nombre d’immigrés en Espagne à partir des taux de fécondité et des naissances, Population, 2011, vol. 66, n° 3-4, pp. 627-645

125Cet article propose une méthode indirecte pour valider les décomptes du nombre d’immigrés en Espagne établis à partir des registres municipaux de population, qui pourraient surestimer le nombre d’immigrés du fait de doubles enregistrements et de défauts de radiation en cas de départ du pays. La méthode proposée utilise deux types d’informations : le nombre de naissances issues d’immigrés et leur taux de fécondité. Les statistiques de naissances par origine des parents proviennent de l’état civil espagnol ; les taux de fécondité sont estimés à partir de l’Enquête nationale sur les immigrés de 2007. Pour les femmes, l’estimation indirecte ne diffère pas significativement du décompte dans le registre, ce qu’on peut considérer comme une validation des deux sources. Pour les hommes, le registre de population dénombre 15 % d’immigrés de plus que l’estimation indirecte, avec un écart statistiquement significatif. Comparés aux estimations proposées dans cet article, les dénombrements des hommes et femmes provenant d’Europe occidentale et des hommes de Roumanie présentent un excédent important. À l’inverse, le rapport est faiblement inférieur à 1 pour les hommes et femmes d’Équateur et les hommes d’Afrique, ce qui suggère un sous-enregistrement de ces groupes par le registre de population.

Lionel Rougé : Retour dans les espaces de la « captivité périurbaine » : diversification des parcours de vie et affirmation de logiques d’autonomisation, Sud-Ouest européen, 2011, n° 31, pp. 43-53

126Les travaux conduits à la fin des années 1990 dans le cadre d’une thèse avaient montré en quoi l’accession à la propriété et l’installation dans les espaces périurbains lointains pouvaient s’avérer « douloureuses » pour les ménages disposant de faibles revenus. Réinterrogés ici, les résidents font ressortir une complexification de leurs modes de vie synonyme de recomposition de la société de ces espaces périurbains. La part du vécu et des logiques individuelles s’affirme montrant les limites et les potentialités du vécu périurbain et la force intégrative du mode d’habiter pavillonnaire. Toutefois des correspondances se dessinent et, comme lors des enquêtes précédentes, les habitants les plus modestes cumulent les désavantages à vivre dans ces espaces. Dans un contexte plus général, ce retour permet également de s’interroger sur les recompositions qui traversent ces espaces périurbains moins uniformes qu’ils n’y paraissent et leur rôle dans les reconfigurations métropolitaines.

Priscille Sauvegrain : La santé maternelle des « Africaines » en Île-de-France : racisation des patientes et trajectoires de soins, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2012, volume 28, n° 2, pp. 81-100

127Le personnel médical et paramédical des services de maternité franciliens parle souvent des « Africaines » comme d’une catégorie de femmes présentant des caractéristiques spécifiques. L’auteur présente et discute ici les résultats d’une recherche qui avait pour objectif d’analyser les processus et les effets de cette catégorisation. Elle montre que ces processus ne sont pas neutres sur les trajectoires de soins. En particulier, ses analyses quantitatives montrent des taux de césariennes élevés pour les femmes « Africaines » immigrées, même après correction d’autres variables testées comme l’état de santé. Tous ces résultats convergent pour montrer les risques inhérents à l’usage de catégories « racisantes » de patientes. Il permet en effet l’application de protocoles médicaux fondés sur des imprécisions et des amalgames, et qui ne corrigent pas les éventuelles inégalités de santé prénatale.

Enid Schatz : Rationale and Procedures for Nesting Semi-structures Interviews in Surveys or Censuses, Population Studies, 2012, (July), vol. 66, n° 2, pp. 183-195

128Demographers who use survey data and census data from health and demographic surveillance areas can gain substantially from expanding their repertoire of methods to make use of qualitative methods. Similarly, those who conduct and analyse data primarily from semi-structured interviews or focus group can benefit from information provided by survey research. This paper presents a systematic mixed-methods model – data-linked nested studies – for sampling respondants for semi-structured interviews from survey or census lists. The paper outlines how to conduct these types of study and their technical and analytical advantages. It highlights the benefits of building on a strong foundation, the ability to compare samples, and the expansion of the range of evidence for, or against the validity of the substanting findings. Case studies from two data-linked nested projects – in Malawi and South Africa – are used to describe in detail the nested-study approach.

Patricia Siméoni, Valérie Rallu : Le mythe des premiers réfugiés climatiques : mouvements de populations et changements environnementaux aux îles Torrès (Vanouatou, Mélanésie), Annales de Géographie, 2012, 121ème année, n° 685, pp. 219-241

129Depuis la fin des années 1990, la montée du niveau de l’océan aux îles Torrès, dans le nord de l’archipel du Vanouatou, a provoqué l’inquiétude des communautés locales et internationales. En 2004, le village de Lataw sur l’île de Tégoua fut déplacé de plusieurs centaines de mètres avec le soutien du gouvernement du Vanouatou et de l’aide canadienne. Sur la scène internationale, ces villageois devinrent les « premiers réfugiés climatiques » de l’Histoire et furent présentés comme les victimes du réchauffement. Cette étude porte sur deux villages de deux îles différentes du groupe qui ont vu au cours des douze dernières années leur morphologie côtière évoluer, un phénomène interprété au réchauffement climatique et à son corollaire : la montée des océans. Cet article présente une analyse des données géophysiques et eustatiques expliquant la variation relative du niveau marin. S’il contribue à la montée des eaux, le réchauffement climatique n’a pas le rôle déterminant qui lui a été attribué dans les inondations observées aux Torrès. En effet, les mouvements tectoniques soudains (séismes) ou plus lents nommés intersismiques (entre les séismes), ainsi que des variations temporaires du niveau marin dans le bassin Pacifique liées par exemple à l’oscillation australe (El Niño et La Niña) sont les principaux responsables de la rapide montée des eaux observée sur la période 1997-2009. Les Torrès sont constituées d’un groupe d’îles faiblement peuplées dont les vicissitudes démographiques ont fortement contribué à la distribution contemporaine des habitants. Aujourd’hui essentiellement côtiers, les Torrésiens ne l’ont pas toujours été. Ils sont plus sensibles aux changements environnementaux littoraux que de temps où ils résidaient à l’intérieur des terres. Par ailleurs, leurs croyances en certains pouvoirs surnaturels qui pouvaient commander les éléments naturels subsistent mais de façon approximative au cœur de leurs nouvelles valeurs chrétiennes. Ces dernières n’étant pas axées sur la compréhension de l’environnement, elles n’aidèrent pas particulièrement les insulaires à moderniser leur perception des dangers environnementaux.

Jeffrey S. Smith and Matthew R. Cartlidge : Place Attachment among Retirees in Greensburg, Kansas, The Geographical Review, 2011, vol. 101, n) 4, pp. 536-555

130On 4 May 2007 an EF-5 tornado levelled 95 percent of Greensburg, Kansas. Because city leaders encouraged everyone to use « green » building techniques, as they rebuilt their homes and business, not only has the return to normacy been exceedingly slow, but some of the town’s older residents feel that officials have overlooked their needs. These minor episodes of discord enabled the authors to learn what features are most important to people in retirement. The features include identifiable landmarks, a space in which to socialize, and age-specific businesses. The authors assert that the lessons learned in Greensburg are applicable to other communities with a sizable older population. As babyboomers rapidly enter retirement they will seek places to leave that are elder friendly and enable them to effectively bond with place. As previous research attests, people who have a strong attachment to place commonly have a good quality of life.

David Spener : Le coyotage et les barrières imposées à la mobilité humaine par les États nationaux. Le cas des Mexicains et des Centraméricains migrant vers les États-Unis, Hommes & Migrations, mars-avril 2012, n° 1296, pp. 46-53

131Au Mexique et dans les pays centraméricains, les inégalités économiques poussent des milliers de personnes à abandonner leur pays d’origine pour chercher une place sur le marché de l’emploi américain. N’ayant pour la plupart aucune chance d’entrer aux États-Unis par la voie légale, les migrants sont obligés de faire appel aux services des passeurs, les « coyotes ». Soumis à toutes formes de violence, de rançonnage voire d’exécution par les cartels de la drogue ou les passeurs eux-mêmes, les migrants sont victimes de l’incurie de l’État mexicain.

Franck Temporal : Migrations et emplois à l’île de La Réunion, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2011, vol. 27, n° 3, pp. 131-164

132Depuis sa départementalisation en 1946, l’île de La Réunion a connu de profondes mutations et des transitions multiples (politique, épidémiologique, démographique, familiale, économique et sociale) dont la caractéristique commune est leur simultanéité et leur rapidité. Aujourd’hui, le niveau de développement de La Réunion est élevé, mais il convient de relativiser le caractère positif de ces évolutions au niveau individuel en raison du niveau élevé du chômage et du maintien d’inégalités sociales marquées. Cette recherche s’interroge sur les relations entre migrations et développement à La Réunion en s’appuyant sur une analyse quantitative des données des recensements de la population. L’analyse porte notamment sur les effets démographiques et les conséquences sociales des migrations.

Franck Temporal, Claude-Valentin Marie, avec la collaboration de Stéphane Bernard : Insertion professionnelle des jeunes ultramarins : DOM ou métropole ?, Population, 2011, vol. 66, n° 3-4, pp. 555-599

133Depuis un demi-siècle, les départements d’outre-mer (DOM) sont le théâtre de mouvements migratoires intenses où se croisent départs et retours des natifs des DOM et de populations nées en France métropolitaine ou à l’étranger. L’émigration des natifs des DOM, principalement orientée vers la métropole, a pour caractéristique majeure de concerner quasi exclusivement des individus en âge de travailler motivés par les études et l’emploi. Cette étude montre l’ampleur et décrit la complexité de ces migrations, en s’attachant aux mécanismes de sélection à l’œuvre au départ comme au retour, notamment selon le niveau de diplôme. Il s’agit aussi d’évaluer les conditions de l’insertion des natifs des DOM pendant leur migration et d’apprécier les bénéfices qu’en tirent ceux qui reviennent, en particulier pour les plus jeunes (18 à 34 ans) par comparaison à leurs aînés (35 à 64 ans), afin d’éclairer les évolutions qui, d’une catégorie d’âge à l’autre, ont marqué cette tradition durable et forte de migration. Les résultats inédits des enquêtes Migrations, famille et vieillissement (MFV) et Trajectoires et origines (TeO), associés aux données des recensements dans les DOM et en métropole offrent la possibilité d’analyses détaillées de la population des natifs des DOM quel que soit leur lieu de résidence, et ainsi de mieux comprendre les dynamiques en cours.

Mihály Tömöri, Istvá Süli-Zakar : The State of the Hungarian Residential Market in the Time of the Global Economic Crisis, Belgeo, 2011, n° 3-4, pp. 167-186

134Housing in Hungary has undergone significant changes since the years of political and economic transition. During the socialist decades the housing sector was controlled by the state, market forces were marginal or non-existent. Thus, one of the biggest changes in housing was the establishment of a western-type residential market after the regime change. The latest worldwide economic crisis has had a dramatic impact on the Hungarian housing market. The turnover of the Hungarian residential market has declined enormously in the past few years. Those families who financed their housing by foreign currency mortgages are facing the hardest situation. The Hungarian forint has significantly weakened against other currencies having resulted in a dramatic increase in foreign currency mortgage payments. First, the paper briefly reviews the literature on housing theories, then it outlines the most important milestones in the development of the Hungarian residential market. The next part of the paper introduces the most problematic issues and areas concerning housing in Hungary, and finally analyzes the effects and consequences of the present economic crisis.

Jean-François Toussaint : Bien vieillir : à quelles conditions, Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 41-53

135Vieillir est un processus universel complexe, multifactoriel et non programmé. Au sein d’une espèce, l’organisation du génome détermine la durée de vie moyenne mais les contraintes extérieures modulent largement cette valeur pour chaque individu. Vieillir longuement reste le privilège des populations développées : le rôle d’un environnement clément, transformé par l’homme, y est capital. Mais jusqu’où vieillirons-nous ? Et à quelles conditions ? L’accumulation des contraintes actuelles limite-t-elle nos capacités d’adaptation alors que certaines asymptotes évoquent un plafond d’ici une à deux générations.

Stéphanie Tremblay : La négociation des frontières ethniques dans l’espace scolaire : un regard québécois, Revue Européenne des Migrations Internationales, 2011, vol. 27, n° 2, pp. 117-138

136Cet article propose d’examiner, sous l’angle de la sociologie des relations ethniques et de la philosophie politique, les débats conceptuels et normatifs à propos de la construction des frontières ethniques dans l’espace scolaire. Dans un premier temps, l’auteure procède à une revue critique des principales approches théoriques de l’ethnicité et de leurs impacts sur les politiques scolaires. Puis, en souscrivant à une perspective libérale, qui articule le respect des droits individuels à une certaine reconnaissance des identités communautaires dans l’espace public, l’auteure tente dans un deuxième temps de délimiter la place légitime de la diversité culturelle et religieuse dans l’école libérale. En puisant notamment dans les débats québécois, qui touchent aussi à des degrés divers la plupart des sociétés pluralistes, l’auteure analyse donc les enjeux de la diversité au fil des trois grandes fonctions de la scolarisation : l’instruction, la socialisation et la qualification.

André Trillard : Penser les mesures de prévention en faveur du « bien vieillir », Gérontologie et société, 2012, hors-série, pp. 19-25

137Dans le cadre de la mission au profit du président de la République relative à la prévention de la dépendance des personnes âgées, l’auteur a cherché de répondre à la question du « comment organiser ce bien vieillir pour qu’il concerne tout le monde ? » Les mesures de prévention qu’il propose sont souvent très simples, ni techniques, ni compliquées, ni coûteuses, mais ambitieuses, car elles doivent être pensées dans une perspective de quinze à vingt ans, pour orienter les politiques publiques d’accompagnement du vieillissement de la population et retarder la perte d’autonomie en favorisant le maintien de la personne âgée dans un milieu de vie ordinaire, en termes d’habitat, de déplacements, de loisirs et de développement de sa vie sociale en général.

Laura Velasco Ortiz : Ethnicités transnationales. Migrations indigènes mexicaines vers les États-Unis, Hommes & Migrations, mars-avril 2012, n° 1296, pp. 74-86

138L’étude des migrations indigènes d’origine mexicaine aux États-Unis questionne la notion d’identité définie à partir de la seule référence de l’État-nation d’origine. L’appartenance ethnique excède en effet l’appartenance nationale. Les Purépechas, les Nahuas ou les Mixtèques, par exemple, revendiquent une identité ethno-raciale spécifique qui leur permet de maintenir et d’affirmer une cohésion de groupe dans leur pays de destination. Une manière d’échapper aux assignations identitaires ou plutôt de se les réapproprier.

Patrice Vimard et Raïmi Fassassi : Démographie et développement en Afrique : éléments rétrospectifs et prospectifs, Cahiers québécois de démographie, automne 2011, vol. 40, n° 2, pp. 331-364

139Cet article examine les relations entre démographie, croissance économique et développement social en Afrique. Après avoir retracé les grandes lignes des dynamiques démographiques et montré la spécificité du continent dans le panorama général des transitions démographiques à l’échelle mondiale, les auteurs replacent les débats relatifs aux politiques de population et de développement dans le contexte africain. Ils analysent ensuite les relations générales en Afrique entre croissance démographique et développement, en mettant en évidence la spécificité du Maghreb et le rôle de l’amélioration du capital humain dans les changements démographiques. Sur cette base sont proposées ensuite trois trajectoires démo-économiques possibles à moyen terme. En conclusion l’accent est mis sur la nécessité de donner une spécificité régionale aux politiques de développement.

Boris Wernli et Caroline Henchoz : Fin de l’union conjugale, genre et tâches ménagères en Suisse, Population, 2011, vol. 66, n° 3-4, pp. 727-754

140Les analyses longitudinales, qui suivent un même individu dans le temps, sont rares et portent essentiellement sur l’évolution de la répartition des tâches domestiques entre les conjoints. Elles soulignent l’accroissement du temps que les femmes consacrent aux tâches ménagères lors de la constitution du couple et de la famille, mais elles ne disent pas si ce phénomène est réversible. Observe-t-on l’inverse à la fin de l’union ? Qu’en est-il des hommes ? L’analyse longitudinale des données du Panel suisse de ménages (PSM), recueillies entre 1999 et 2009, montre que la fin de l’union conjugale (par séparation ou décès) entraîne une diminution du temps que les femmes consacrent aux tâches ménagères, alors qu’elle a peu d’effets sur l’investissement des hommes. La discussion des différents facteurs expliquant ces résultats nous amène à nuancer la portée explicative de la théorie du doing gender, largement mobilisée dans les études sur la répartition des tâches domestiques au sein du couple. Cette théorie semble plus appropriée pour décrire le comportement des femmes que celui des hommes. L’implication ménagère de ces derniers semble, en effet, moins dépendre des personnes avec lesquelles ils sont en interaction que de facteurs culturels comme les références normatives en matière de répartition et d’investissement ménager propres à chaque génération.

Frans Willekens : La microsimulation dans les projections de population, Cahiers québécois de démographie, automne 2011, vol. 40, n° 2, pp. 267-297

141Dans cet article, l’auteur présente un modèle de microsimulation qui permet de générer des histoires de vie individuelles cohérentes avec les projections de cohortes obtenues par le modèle multi-états à composantes de cohorte. Le modèle de microsimulation peut prendre en compte des différences individuelles que le modèle à composantes de cohorte ne peut traiter. Ces différences sont dues à une association de facteurs systématiques et de facteurs aléatoires. L’auteur s’intéresse principalement aux facteurs aléatoires. Le modèle de microsimulation utilise un modèle de survie de cohortes multi-états à temps continu et des tirages aléatoires à partir de distributions de temps d’attente exponentielles par morceaux. Si on prend comme paramètres des distributions les intensités de transition du modèle de survie ce cohorte, les histoires de vie individuelles sont cohérentes avec les projections de cohorte. Les histoires de vie apportent un éclairage sur la dynamique démographique que la méthode des composantes ne peut proposer.

John Wilmoth, Sarah Zureick, Vladimir Canudas-Romo, Mie Inoue and Cheryl Sawyer : A Flexible Two-Dimensional Mortality Model for Use in Indirect Estimation, Population Studies, 2012 (March), vol. 66, n° 1, pp. 1-28

142Mortality estimates for many populations are derived using model life tables which describe typical age patterns of human mortality. The authors propose a new system of model life tables as a means of improving the quality and transparency of such estimates. A flexible two-dimensional model was fitted to a collection of life tables from the Human Mortality Database. The model can be used to estimate full life tables given one or two pieces of information : child mortality only, or child and adult mortality. Using life tables from a variety of sources, the authors have compared the performance of new and old methods. The new model outperforms the Coale-Demeny and UN model life tables. Estimation errors are similar to those produced by the modified Brass logit procedure. The proposed model is better suited to the practical needs of mortality estimation, since both input parameters are continuous yet the second one is optional.

Fleur Woutersee and Marrit van den Berg : Heterogeneous Migration Flows from the Central Plateau of Burkina Faso : the Role of Natural and Social Capital, The Geographical Journal, 2011, vol. 177, n° 4, pp. 357-366

143This paper uses a system of labour supply equations and data from Burkina Faso collected in 2003 to test the conditions underlying two different migratory movements: continental and intercontinental migrations. The authors provide theoretical reasoning and empirical evidence that heterogeneity in migration is related to heterogeneity in rural households. They find that comparatively asset-poor households embark on continental migration, whereas intercontinental migration takes place in comparatively wealthy households, in response to opportunities for accumulation of wealth in Europe. They also find that access to religion-specific migrant networks plays a positive and negative role in explaining, respectively, intercontinental and continental migration.

Bojuan Barbara Zhao : A Modified Lee-Carter Model for analyzing Short-Base-Period data, Population Studies, 2012 (March), vol. 66, n° 1, pp. 39-52

144This paper introduces a new modified Lee-carter model for analysing short-base-period mortality data, for which the original Lee-Carter model produces severely fluctuating predicted age-specific mortality. Approximating the unknown parameters in the modified model by linearized cubic splines and other additive functions, the model can be simplified into o logistic regression when fitted to binomial data. The expected death rate estimated from the modified model is smooth, not only over ages but also over years. The analysis of mortality data in China (2000-08) demonstrates the advantages of the new model over existing models.

Victor Zúñiga : Migration de retour. Un regard quantitatif sur les enfants arrivant au Mexique en provenance des États-Unis, Hommes & Migrations, mars-avril 2012, n° 1296, pp. 88-98

145Le flux migratoire des États-Unis vers le Mexique est en pleine augmentation. Pour preuve, le nombre d’enfants et d’adolescents considérés comme des migrants de retour inscrits dans les écoles mexicaines. Ils sont actuellement plus de 400 000 à être nés ou à avoir débuté leur scolarité sur le territoire américain. Bénéficiant de la double nationalité, américaine en vertu du droit du sol, et mexicaine en vertu de celui du sang, ces enfants sont confrontés à des choix identitaires dans le pays d’origine de leurs parents.

Haut de page

Notes

1 Stein Arthur A. (182), Coordination and collaboration : regimes in an anarchic world, International Organization, vol. 36, n° 2, pp. 299-324.

2 Le groupe Contexte de la sexualité en France (CSF) comprend Nathalie Bajos et Michel Bozon (responsables scientifiques), Nathalie Beltzer (coordinatrice), Armelle Andro, Michèle Freeand, Véronique Goulet, Anne Laporte, Henri Leridon, Charlotte Le Van, Sharman Levinson, Laurent Toulemon, Nicolas Razafindrastsima, Josiane Warzawski, ainsi que Lucette Aussel et Caroline Laborde.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Comptes rendus d'articles », Espace populations sociétés, 2012/1 | 2013, 129-170.

Référence électronique

« Comptes rendus d'articles », Espace populations sociétés [En ligne], 2012/1 | 2013, mis en ligne le 15 décembre 2016, consulté le 24 juin 2017. URL : http://eps.revues.org/4924

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Espace Populations Sociétés est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Université de Lille 1 - Sciences et technologies
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Revues.org