Navigation – Plan du site
Articles

L’exceptionnelle situation démographique du Kosovo

The Exceptional Demographic Situation of Kosovo
Chantal Blayo, Christophe Bergouignan, Marine Llopart, Nicodème Okobo et Nancy Stiegler
p. 607-624

Résumés

À l’été 1999, le Kosovo sortait d’un conflit de 3 mois qui succédait à une période de troubles et de violences ayant débuté à la fin des années 1980. La dernière grande opération de collecte datait de 1991 mais ce recensement avait été en grande partie boycotté par la population albanaise. De même, l’état civil naguère de bonne qualité était boycotté par les Albanais depuis 1992. Il fallait donc remonter au recensement de 1981 pour disposer de données démographiques fiables sur le Kosovo. Pour pallier l’ensemble de ces insuffisances statistiques, le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) du Kosovo a lancé une enquête qui s’est déroulée en novembre 1999 et février 2000, 40 918 personnes réparties dans 7343 ménages ont été interrogées.
Cette enquête dégage les tendances lourdes de la fécondité : baisse des indices à partir des générations 1940 consécutivement à une hausse de l’âge au mariage et plus récemment à un modeste recours à la contraception. Plus récemment on observe une importante chute des conceptions au cours des mois de conflit du fait des déplacements massifs et des possibles séparations de conjoints qu’ils ont engendrés.
Cette enquête met aussi en évidence la situation défavorable des femmes du Kosovo, non seulement par le niveau anormalement élevé du rapport de masculinité, mais par la faible différence entre les sexes en matière de mortalité par une autre cause que la guerre et par une mortalité maternelle dépassant 150 décès pour 100 000 naissances, ce qui est exceptionnellement élevé pour l’Europe. Cette enquête donne aussi une estimation des conséquences démographiques du conflit qu’il s’agisse de déplacements forcés : environ 1 400 000 personnes déplacées dont plus de 1 million hors du Kosovo ; ou de décès de guerre : environ 13 000 décès dus au conflit soit un taux brut de mortalité de guerre de près de 9‰, pour un taux brut de mortalité par autre cause de l’ordre de 5‰.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Chantal Blayo, Christophe Bergouignan, Marine Llopart, Nicodème Okobo et Nancy Stiegler, « L’exceptionnelle situation démographique du Kosovo », Espace populations sociétés, 2004/3 | 2004, 607-624.

Référence électronique

Chantal Blayo, Christophe Bergouignan, Marine Llopart, Nicodème Okobo et Nancy Stiegler, « L’exceptionnelle situation démographique du Kosovo », Espace populations sociétés [En ligne], 2004/3 | 2004, mis en ligne le 22 janvier 2009, consulté le 25 octobre 2014. URL : http://eps.revues.org/424

Haut de page

Auteurs

Chantal Blayo

Université Montesquieu-Bordeaux IV, Institut d’Études Démographiques (IEDUB), Avenue Léon Duguit, 33608 Pessac cedex, iedub@u-bordeaux4.fr

Christophe Bergouignan

Université Montesquieu-Bordeaux IV, Institut d’Études Démographiques (IEDUB), Avenue Léon Duguit, 33608 Pessac cedex, iedub@u-bordeaux4.fr

Articles du même auteur

Marine Llopart

Université Montesquieu-Bordeaux IV, Institut d’Études Démographiques (IEDUB), Avenue Léon Duguit, 33608 Pessac cedex, iedub@u-bordeaux4.fr

Nicodème Okobo

Université Montesquieu-Bordeaux IV, Institut d’Études Démographiques (IEDUB), Avenue Léon Duguit, 33608 Pessac cedex, iedub@u-bordeaux4.fr

Nancy Stiegler

Université Montesquieu-Bordeaux IV, Institut d’Études Démographiques (IEDUB), Avenue Léon Duguit, 33608 Pessac cedex, iedub@u-bordeaux4.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université de Lille 1 - Sciences et technologies
  • Logo CNRS - INSHS
  • Revues.org