Navigation – Plan du site
Comptes rendus d'articles

Comptes rendus d’articles

Articles Review
p. 575-587

Plan

Haut de page

Texte intégral

Dionigi Albera : Le « voyage immobile » des artisans-migrants (Italie du Nord, XIXe-XXe siècles), Méditerranée, 2009, n° 113, pp. 113-119

1La région de Bielle, située au nord du Piémont, fait partie d’une vaste zone alpine qui pendant plusieurs siècles a été à l’origine de mouvements de main-d’œuvre spécialisée dans le secteur de la construction. Ces migrations composent un modèle migratoire inscrit dans la longue durée, consacré en premier lieu à l’activité artisanale, où la forte mobilité de la population masculine était contrebalancée par un solide enracinement dans la localité d’origine, déterminé surtout par la possession d’au moins quelques lopins de terre, cultivés principalement par les femmes. À partir des caractéristiques de cet espace migratoire, mais aussi des images que les émigrants ont données et donnent de leur expérience, ce texte met en avant les relations particulières aux lieux que cette migration implique, qui n’est pas sans rappeler l’ « espace nomade » défini par Deleuze et Guattari, et qui remet en question les oppositions classiques entre un « ici » et un « ailleurs » pour les migrants.

Fabio Amato : Migrations et changements territoriaux en Italie, Bulletin de l’Association de Géographes Français, 2009 (décembre), 86ème année, n° 4, pp. 434-444

2L’Italie est devenue un pays multiculturel. Au début du millénaire, grâce à la dernière régularisation (2002), le profil de l’immigration en Italie a été transformé de façon importante avec un doublement de la présence totale. La distribution sur le territoire est inégale, avec une forte présence dans les régions du Nord et du Centre. Il s’agit d’un phénomène surtout urbain et les villes sont devenues les vraies portes de l’immigration. Face aux processus de stabilisation que les migrants arrivent à mettre en place, il faut remarquer un climat croissant de xénophobie.

Lisa Anteby-Yemini : De la traversée clandestine à la visibilité urbaine : réfugiés et demandeurs d’asile africains dans les villes israéliennes, Méditerranée, 2009, n° 113, pp. 11-24

3Cet article traite des réfugiés et demandeurs d’asile africains qui traversent clandestinement la frontière d’Égypte vers Israël de façon massive depuis 2005, dans une perspective à la fois diachronique, les situant par rapport aux migrations non juives vers Israël (en particulier les précédents migrants de travail africains), et dans une dimension synchronique, examinant leurs spécificités face aux autres migrants actuellement en Israël. Si les demandeurs d’asile s’insèrent dans l’espace urbain israélien et dans les communautés existantes de migrants, reproduisant des modèles de territorialisation, d’insertion économique et de structuration communautaire similaires, ils présentent aussi de nouvelles formes de visibilité dans l’espace public et dans la société civile et utilisent une rhétorique de victimes en miroir avec le passé juif, qui reconfigurent le paysage migratoire d’Israël.

Virginie Baby-Collin, Geneviève Cortes, Naïk Miret : Migrants andins en Espagne : ruptures et continuités d’une géographie économique de l’immigration Méditerranée, 2009, n° 113, pp. 41-53

4Depuis les années 1990, le panorama migratoire de l’Espagne a été bouleversé par l’arrivée massive d’une migration économique issue des pays andins. En quoi la latino-américanisation de l’immigration en Espagne recompose-t-elle la géographie espagnole du phénomène migratoire. C’est à partir des profils des migrants andins et des modalités de leur insertion sur le marché du travail que sont déclinées ici les modalités de la présence andine en Espagne, différenciées selon les pays de provenance (Bolivie, Équateur, Pérou, Colombie) , et observées selon leurs espaces d’arrivée (des métropoles espagnoles aux espaces ruraux). L’article envisage enfin comment la crise économique, depuis 2008, affecte les migrants andins en Espagne.

Azita Bathaïe : La Grèce, une étape cruciale dans le parcours migratoire des Afghans depuis la frontière iranienne jusqu’en Europe, Méditerranée, 2009, n° 113, pp. 71-77

5En étudiant, dans le cadre de sa thèse, les trajectoires migratoires de jeunes migrants depuis l’Iran jusqu’en Europe, l’auteur(e) a effectué plusieurs séjours d’étude en Grèce. Sa recherche porte sur les stratégies migratoires de ces jeunes dans la globalité de leurs parcours autour des questions de l’identité, des territoires et de la mémoire. Ce travail s’inscrit dans une approche transnationale du flux migratoire, centrée sur la mobilité des migrants. Il s’agit d’une population de jeunes hommes majoritairement célibataires, âgés de douze à trente ans, issus de la seconde génération d’immigrés depuis l’invasion soviétique. Ils viennent en Europe par voie terrestre et maritime depuis les frontières iraniennes, passant par la Turquie pour poursuivre en Grèce.. La Grèce représente dans ce parcours la porte de l’Europe. Certains résident en Grèce, en tentant de régulariser leur situation, et d’autres, en transit, attendent de passer vers un autre pays européen. La plupart de ces jeunes ont vécu une première séquence migratoire dans les pays frontaliers. Ils ont ainsi circulé entre l’Afghanistan, l’Iran et le Pakistan. L’aventure européenne constitue pour eux une nouvelle route migratoire à explorer. Les jeunes mobilisent alors les pratiques migratoires passées qu’ils tentent d’ajuster ou de réajuster au nouvel espace de circulation. Ils acquièrent surtout au fur et à mesure de leurs parcours et par tâtonnement de nouveaux « savoir migrer » qu’ils transmettent aux autres sur les routes européennes.

Ali Bensaâd : Ancrages territoriaux, réseaux sociaux et initiatives des acteurs migrants : cas des constructions des itinéraires transsahariens, Méditerranée, 2009, n° 113, pp. 127-138

6Les itinéraires migratoires sont en interface avec, d’un côté, les territoires où ils se construisent en s’ancrant et, de l’autre, l’action volontaire des migrants qui les « bricolent » et y cristallisent toutes leurs capacités à concrétiser leur aspiration à la mobilité. Alors que cette aspiration interagit avec les transformations socio-spatiales pour tenter de se concrétiser, ces transformations pèsent sur les projets migratoires, les modifient voire les inspirent et les révèlent. Parce qu’ils sont le produit de leur interaction, les itinéraires migratoires sont aussi un déchiffreur et une mise en miroir qui réinterroge le rapport entre l’action et l’expérience des acteurs de la mobilité d’une part et la prégnance des transformations socio-spatiales des territoires d’autre part, question récurrente des études sur les migrations. Si les mobilités tendent de plus en plus sur le mode de la transgression, elles s’inscrivent dans les dynamiques socio-spatiales des territoires.

Mohamed Berriane, Aron Cohen : Regards croisés sur la migration marocaine en Andalousie à travers ses origines géographiques, ses profils sociodémographiques et ses expériences migratoires, Méditerranée, 2009, n° 113, pp. 55-69

7L’approche sociogéographique des migrations récentes entre le Maroc et l’Andalousie à partir de deux observatoires coordonnés, chacun placé à un bout du champ socio-spatial que ce phénomène embrasse, constitue en soi un défi heuristique, dans la mesure où il permet de confronter les perspectives et de les compléter. C’est le type de démarche tenté par une recherche hispano-marocaine qui, en conjuguant les outils quantitatifs et qualitatifs, compte comme caractéristiques principales, outre sa « perspective transnationale », l’attention qu’elle affiche des deux côtés aux variations spatiales du phénomène et de ses cadres sociaux, ainsi qu’à ses dynamiques. Le pari méthodologique de la recherche est présenté. Les dossiers particuliers qui sont ensuite abordés concernent ici la géographie des origines et des destinations des immigrés, leurs profils sociodémographiques et certains aspects de l’expérience migratoire.

Sandrine Berroir, Nadine Cattan, Jean-Michel Decroly, Antoine Fleury, Marianne Guérois : Les mobilités internationales en Europe. Berlin, Bruxelles, Londres et Paris dans les nouveaux réseaux territoriaux, Géocarrefour, 2009, vol. 84, n° 3, pp. 151-161

8L’objectif de cet article est de caractériser de manière fine les déplacements entre métropoles européennes du point de vue de leurs espaces-temps et de définir les grands traits des nouvelles territorialités résultant de ces mobilités. À partir d’une enquête portant sur les déplacements des populations résidentes de quatre métropoles (Berlin, Bruxelles, Londres, Paris), cette étude met en évidence la variété des organisations réticulaires et nuance, ce faisant, les visions univoques véhiculées classiquement dans la littérature. Elle montre notamment comment, vingt ans après la chute du Mur, Berlin joue un rôle certes secondaire mais bien réel d’interface avec un grand nombre de villes de l’Europe centrale et orientale.

Francesco C. Billari, Dimiter Philipov, Maria Rita Testa : Attitudes, Norms and Perceives Behavioural Control : Explaining Fertility in Bulgaria, European Journal of Population, 2009, vol. 25, n° 4, pp. 439-465

9In this article, the authors study fertility decision-making through timing parity-progression intentions. The theoretical framework builds on Ajzen’s social-psychological « Theory of Planned Behavior »: intentions are seen as directly dependent on three components : attitudes, norms and perceived behavioural control. The authors study the case of Bulgaria, a « lowest-low » fertility country. In 2002, a sample survey containing a specially designed module was conducted. This module included an implementation of their framework, with a special attention to the links between normative pressure and the social network of respondents. Results show that the three components are broadly predictive of fertility intentions. More specifically, attitudes are more relevant than norms for higher parities. Socio-economic, ideational, psychological and social capital-based factors are relevant background determinants.

Yaël Brinbaum, Annick Kieffer : Les scolarités des enfants d’immigrés de la sixième au baccalauréat : différenciation et polarisation des parcours, Population, 2009, vol. 64, n° 3, pp. 561-610

10Les inégalités d’éducation selon les origines migratoires et sociales sont analysées en examinant les performances à l’entrée et à la fin des années de collège, les orientations au lycée, puis les diplômes obtenus, à partir du panel des élèves entrés en 6ème en 1995 en France. Les inégalités des enfants d’immigrés se forment dès l’école primaire, mais ne se creusent pas ultérieurement. Considérant les données de façon tantôt absolue, tantôt relative, les difficultés scolaires de ces enfants se trouvent confirmées, et plus pour les garçons que pour les filles. En revanche est soulignée la relative proximité entre ces jeunes et leurs condisciples français d’origine de même milieu socioprofessionnel. Les sorties sans diplôme des enfants d’immigrés résultent des échecs aux examens chez les jeunes d’origine maghrébine, à la différence des jeunes d’origine portugaise qui accèdent au marché du travail. Si plus de la moitié des élèves de la cohorte obtiennent un baccalauréat, il s’agit plutôt d’un baccalauréat technologique ou professionnel. Les écarts de réussite selon le genre sont plus élevés parmi les jeunes issus de l’immigration. On observe ainsi une différenciation des parcours selon l’origine et une polarisation sexuée.

Marion Charbonneau : Système de peuplement dispersé et regroupement dans les sociétés pastorales andines, Annales de Géographie, 2009 (novembre-décembre), 118ème année, n° 670, pp. 637-658

11Les systèmes pastoraux, par nature extensifs, sont traditionnellement faiblement peuplés, organisés autour d’une population dispersée mais mobile, et d’une armature urbaine quasi absente. Mais dans ces espaces, des phénomènes de concentration et de regroupement sont en cours. La puna andine péruvienne ne fait pas exception et, depuis une vingtaine d’années, l’accès aux services de base et la diffusion de la modernité passent par l’apparition de noyaux de peuplement et de rassemblements hebdomadaires dans les communautés qui transforment les mobilités et exigent une fixation loin des exploitations. Dans des systèmes pastoraux où la transhumance et la dispersion de l’habitat constituent la base des pratiques sociospatiales, se pose alors la question de la conciliation de cette tendance au regroupement avec les pratiques d’élevage extensif. Ces nouvelles formes de mobilité, en réalité inscrites dans une logique ancestrale, transfigurent la territorialité des pasteurs en valorisant le district et les communautés au détriment de l’organisation initiale basée sur la ligne agnatique.

Gertjan Dijkink & Inge Van der Welle: Diaspora and Sovereignty : Three Cases of Public Alarm in the Netherlands, Tijdschrift voor economische en sociale geografie, 2009 (December), vol. 100, n° 5, pp. 623-634

12Studies in transnationalism raise the expectation that new forms of ‘flexible citizenship’ will attune the frozen world of territorial sovereignties and citizenship to the reality of global migration and borderless business. In the Netherlands, however, the focus of the integration debate has recently shifted to an affirmation of sovereignty. Three cases in which ethnic minorities in the Netherlands were exposed to (possible) action from their homelands (Turkey and Morocco) elicited political discussion in which dual citizenship and transnational political influence were rejected. The authors conclude that a changed policy of homeland governments (diaspora engagement) is not the most likely explanation of the public excitement. The new sovereignty discourse fits into a new neo-natalist trend but may also be explained as a way to contain the unpredictable effects of the sustained multicuralism underlying Dutch policy toward migrant communities.

Marianne Donnat : Le recours aux soins de santé primaire. L’usage spécifique des lieux en milieu pastoral au Tchad, L’information géographique, 2009 (décembre), vol. 73, n° 4, pp. 49-61

13En l’absence de cartographie des territoires des centres de santé au Tchad, l’étude conduit à soulever la question de la carte sanitaire et de son adéquation avec les besoins des patients et l’utilisation de l’offre. L’originalité du site de Dourbali dans lequel s’est déroulée l’étude, tient à la fois à la concentration saisonnière des pasteurs et à la coexistence de l’offre publique et de l’offre privée confessionnelle. Il s’avère que les comportements de recours aux soins des communautés pastorales s’étendent au-delà de l’espace médical officiel des centres de santé de premier recours. Ils tendent d’une certaine manière à « refaçonner » l’espace médical et contribuent à caractériser les centres de santé comme « généralistes » ou « spécialistes ». L’anticipation des besoins exprimés permettrait d’améliorer la couverture de soins des populations et d’envisager de possibles interventions complémentaires.

Tialda Haartsen & Viktor Venhorst: Planning for Decline : Anticipating on Population Decline in the Netherlands, Tijdschrift voor economische en sociale geografie, 2010 (April), vol. 101, n° 2, pp. 218-227

14Some regions in the Netherlands have been experiencing population decline in the last decade(s). Although decline figures are much lower than in more traditional areas of decline in Europe, Dutch Planners and policy-makers feel the need to develop several strategies of planning for decline. This paper gives an overview of regional population trends in the Netherlands up to 2040, showing that at the regional level, population and decline can occur next to each other in both rural and urban areas. The number of single households is expected to continue growing. However, single households form a varied group, and population trends differ substantially between urban and rural areas. The strategies applied by policy-makers who focus, so far, on accommodating decline through measures on the housing market are analysed. Next to this, some additional policy alternatives are discussed.

Min Hua Jen, Ron Johnston, Kelvyn Jones, Richard Harris, Axel Gandy: International Variations in Life Expectancy : A Spatio-Temporal Analysis, Tijdschrift voor economische en sociale geografie, 2010 (February), vol. 101, n° 1, p. 73-90

15Life expectancy at birth has increased substantially at the global scale over recent decades, but the improvements have not been experienced equally across all countries – in large part reflecting changes in economic and social situations. To identify the spatial variations in life expectancy at birth across a large number of countries over a 33-year period, this paper provides an expository account of a developing modelling methodology for the analysis of spatio-temporal trajectories. It identifies broad patterns of change and simultaneously examines between- and within- country variation to assess the degree to which patterns of life expectancy are becoming more or less similar at national and sub-national scales.

Mohamed Kamel Doraï : Le rôle de la Syrie dans l’accueil des réfugiés irakiens depuis 2003 : espace de transit, espace d’installation, Méditerranée, 2009, n° 113, pp. 139-146

16La Syrie accueille depuis 2003 l’essentiel des Irakiens qui fuient leur pays en proie à l’insécurité et aux difficultés économiques. Les Irakiens s’installent par eux-mêmes dans les quartiers périphériques de la capitale syrienne, où ils se mêlent à la population locale et développent leur espace de vie sociale et économique en exil, bénéficiant d’un statut de résidents temporaires, qui leur offre un asile temporaire, mais les prive de perspectives sur le long terme. Nombre d’Irakiens tentent d’émigrer depuis la Syrie vers l’Europe, l’Australie ou l’Amérique du Nord, mais pour beaucoup le séjour en Syrie, à l’origine conçu comme une étape, se prolonge.

Peter Kabachnik: Place Invaders : Constructing the Nomadic Threat in England, The Geographical Review, 2010 (January), vol. 100, n° 1, pp. 90-108

17Over the centuries, the image of nomads threatening sedentary ways of life has been a common pejorative representation. In order to understand what geographies underpin narratives about nomads, the author examines how social theory and media representations invoke the image of nomads. Both media and academic representations are buttressed by limited understandings of place and space, framing nomads as the quintessential « place invaders ». Focusing on nomadic Gypsies and Travellers in England provides a contemporary example of this process. British media representations construct nomadic Gypsies and Travellers in England as out-of-place and threatening. Deconstructing essentialist geographical constructions allows the author to avoid reproducing the common image of placeless nomads reveals how people utilize place to render others inferior, and highlights the fact that conflicts between nomadic and sedentary ways of life are not intractable and natural. Adopting a more nuanced understanding of place can challenge the dominant trope of nomads as place invaders.

Aart C. Liefboer: Changes in Family Size Intentions Across Young Adulthood : A Life-Course Perspective, European Journal of Population, 2009, vol. 25, n° 4, pp. 363-386

18Recent years have witnessed a resurgence in the interest in family size intentions and ideals in developed societies, partially stemming from the idea that realized fertility in these societies is lower than intended fertility. This paper addresses the question of the stability of family size intentions. Based on Heckhausen’ life-span theory of control, it is hypothesized that young adults’ family size intentions are likely to change as a result of their experiences in the family and occupational life domains. To study this issue, data are used from a Dutch panel survey in which respondents are questioned on their family size intentions six times over the course of 18 years. The results show that family size intentions are not stable, but are adjusted as people age. On average, the adjustment is downward, but some people do not adjust their intentions or even adjust them upwards. Much of this difference in age patterns can be explained by changes in the partner, educational, and occupational careers of young adults. Not finding a suitable partner and pursuing a career – for women – are important factors. But also the timing of the fertility career itself is of major importance. If respondents postpone having children until their thirties, they have much more likely to adjust their intentions downwards, than if they start their childbearing career earlier.

Alan P. Marcus: Brazilian Immigration to the United States and the Geographical Imagination, Geographical Review, 2009 (October), vol. 99, n° 4, pp. 481-498

19In the late 1980s more than 1 million Brazilians left Brazil without returning. Today an estimated 2 million Brazilians live abroad, 1.2 million of them in the United States. In this article, the author shows that Brazilians migrate for a variety of reasons, including the geographical imagination. Why are so many Brazilians leaving for the United States? What are their geographical imaginations, and how are they described in their migration process? Using primary and secondary data and multiple methods, he addresses these questions by providing insights into Brazilian migrants’ place perceptions, experiences and reasons for migrating, focusing on the geographical imagination. Those migrants who end up returning to Brazil are more likely to cite financial and curiosity reasons for having migrated. A web of transnational religious and social networks sustains those immigrants who remain in the United States. Reasons for migrating are not economic alone ; rather, they are based on interrelated and complex factors that range for adventure to curiosity, the cultural influence of the United States, family members, education and escape.

Béatrice Mésini : Enjeux de mobilités circulaires de main-d’œuvre : l’exemple des saisonniers étrangers dans l’agriculture méditerranéenne, Méditerranée, 2009, n° 113, pp. 105-112

20Le concept de « migration circulaire » s’est imposé pour qualifier les mobilités internationales de travail, à la fois variables d’ajustement des économies nord méditerranéennes et vectrices de développement de celles du Sud. En 2000, l’agriculture de l’Union européenne accueillait près de 4,5 millions de saisonniers, dont presque 500 000 issus de pays extracommunautaires, en déploiement de nouvelles formes de mondialisation du capital humain. Sous l’effet d’un triple processus d’intégration économique des pays, d’ajustements structurels des marches et de régulation des flux migratoires, on observe le développement de nouvelles filières légales et « illégales » d’introduction de saisonniers intra- et extra-communautaires, conduisant à la production de zones de non droit dans les bassins agricoles méditerranéens.

Francisco Munoz Pérez : Pertes et changements de filiation chez les enfants nés en France depuis les années 1960, Population, 2009, vol. 64, n° 3, pp. 611-644

21Une enquête réalisée par l’Ined en 1997 à partir des registres d’état civil, complétée par des statistiques judiciaires sur la période récente a permis de retracer l’évolution des pertes de la filiation paternelle et de la double filiation depuis les années 1960 en France. Les profondes transformations conjugales survenues au cours de cette période ne se sont pas accompagnées d’une plus grande instabilité du lien de filiation, au contraire les enfants souffrent moins souvent de la rupture de ce lien qu’il y a trente ou quarante ans. Cette plus grande stabilité bénéficie surtout aux enfants nés hors mariage, jadis les plus affectés par les ruptures de filiation, ainsi qu’à ceux nés dans le mariage, pour lesquels ces ruptures ont aujourd’hui quasiment disparu. Bon nombre d’enfants ayant perdu leur filiation paternelle ont bénéficié d’une deuxième filiation, en particulier lorsque l’enfant est né dans le mariage. L’immense majorité de ceux qui ont perdu leur double filiation en bénéficient à nouveau, lorsqu’ils sont nés hors ou dans le mariage.

A. Papadolous: « Begin from the Bottom and Move up » : Social Mobility of Immigrant Labour in Rural Greece, Méditerranée, 2009, n° 113, pp. 25-39

22Immigrant geography is a highly significant research topic in modern Greece and southern Europe. The emphasis is often placed on urban areas where there is a large concentration of immigrants, while less research is carried out in rural areas. The existing heterogeneity of rural areas and the diversity of host rural societies caused by immigrant populations, call for in-depth empirical research of the migratory phenomenon in rural areas. The paper is divided into four main sections. Firstly, it will argue that the future of European agriculture and the welfare of rural areas depend increasingly on the continuation of migratory flows. Secondly, there will be a brief discussion of immigration in rural Greece that provides the context for placing the analysis of empirical data. Thirdly, research findings from a number of paradigmatic regions in rural Greece will be reviewed, and finally, the paper will conclude that the immigrants’ adaptive capacity in the local labour markets and their work flexibility has increased their opportunities for integration into local host societies.

Dimiter Philipov: Fertility Intentions and Outcomes : the Role of Policies to Close the Gap, European Journal of Population, 2009, vol. 25, n° 4, pp. 355-361

23This article starts with a brief description of the « fertility gap ». It outlines its deficiencies when used for policy implications and the advantages of using fertility intentions. It also summarises the broad scope of issues related to intentions as life-time and short time fertility intentions and their realisation or frustration, the effect of uncertainty on intentions, the relevance of the theories of planned behaviour and fertility preferences and of social networks for studying couples’ and competing intentions.

24Dimiter Philipov : The Effect of Competing Intentions and Behaviour on Short-Term Childbearing Intentions and Subsequent Childbearing, European Journal of Population, 2009, vol. 25, n° 4, pp. 525-548.

25This article examines the effect that intentions to start studying and to enter into employment may have on childbearing intentions and subsequent childbearing. The analysis also includes the impact of the corresponding behaviour : currently studying or being employed. The theoretical background draws on Barber’ study of competing attitudes, with an emphasis on competing intentions. Based on survey and register data for Bulgaria, the analyses reveal the effect of competing intentions. For example, the intention to start studying hampers the construction and subsequent realisation of intentions to have a child within 2 years. The actual behaviour of currently studying has the same effect ; both effects are more pronounced for intentions to become a parent and for actual entry into parenthood. Inversely, an intention to enter into employment facilitates childbearing intentions and, for men, so does the behaviour of being employed. The latter result holds for women’s intention to have a second child. The findings indicate they were teenagers. A religious family background remains influential even when a woman has stopped attending church. The effects of religious indicators strengthen over cohorts. Moreover, the combined religious that when childbearing intentions and realisation are analysed, it is preferable to consider persons with a competing intention to start studying either as a separate group or group them with those who are currently studying, not with those who are not. Logistic regression models and interaction are applied for the analyses.

France Prioux, Magali Mazuy : L’évolution démographique récente en France : dix ans pour le pacs, plus d’un million de contractants, Population, 2009, vol. 64, n° 3, pp. 445-494

26La population de la France métropolitaine est estimée à 63,2 millions d’habitants au 1er janvier 2009. L’accroissement total est encore largement positif en 2008 et presque identique à celui de l’année 2007, l’augmentation des naissances étant en partie compensée par celle des décès. Le nombre d’étrangers admis à séjourner a diminué en 2007 un peu plus nettement que les deux années précédentes. L’indicateur conjoncturel de fécondité est estimé à 2 enfants par femme en 2008, niveau proche de la descendance finale de la génération 1970. Les avortements sont stables mais leur fréquence augmente légèrement chez les femmes les plus jeunes. Le nombre de pacs signé en 2008 a encore augmenté, pour les couples de même sexe comme pour les couples de sexe différent. Les mariages sont en légère baisse, la probabilité de mariage des célibataires n’ayant jamais été aussi basse. Les divorces prononcés en 2008 sont majoritairement des divorces par consentement mutuel. L’espérance de vie à la naissance des hommes a légèrement augmenté (0,14 an) et celle des femmes n’a pas progressé.

Jan Rath : The Netherlands : A Reluctant Country of Immigration, Tijdschrift voor economische en sociale geografie, 2009 (December), vol. 100, n° 5, pp. 674-681

27The Netherlands has de facto always been a country of immigration. Yet, it does not consider itself as such. One out of the five inhabitants in the Netherlands has an immigrant background or has been born in a family in which one of the parents is an immigrant. Yet, large numbers of indigenous Dutch find it hard to acknowledge this fact. Likewise, the reception of newcomers has been rather awkward and sometimes in contradiction with the widely celebrated image of the Netherlands as the heartland of tolerance and multiculturalism. Also, many complaints can be heard about the supposedly ‘tardy’ progress of immigrants’ incorporation. This paper, providing an overview of immigration into the Netherlands, suggests that immigration is always a painful process, but also that immigrants eventually find their way into the mainstream.

Alessandro Rosina, Maria Rita Testa: Couples’ First Child Intentions and Disagreement : An Analysis of the Italian Case, European Journal of Population, 2009, vol. 25, n° 4, pp. 487-502

28The aim of this article is to examine the determinants of couples’ childbearing intentions by explicitly taking into account the agreement of the two members of the couple. The relevance of the partner’s reproductive intentions has been well recognised in the literature, but few studies have provided in-depth analyses of the fertility plans of both partners. In their study, the authors used the household-level data from a survey on « Family and Social Subjects », carried out by the Italian National Statistic Office in 2003, which provides characteristics on both partners. They adopted a couple’s perspective which allows them to give a unitary picture of the concordant or discordant nature of partners’ first child intentions. They found that a lack of agreement of the reproductive decision-making process is likely to occur in the Italian couples where the role of the woman is less traditional. In particular, cohabitant, highly educated and working women are more likely to be a disagreement with their partners in the decisions concerning having a first child. Being religious may be also a source of discordance in the couples’ reproductive plans. Their findings support the utility of taking a couple-based approach in studies on fertility intentions.

Clémentine Rossier, Laura Bernardi: Social Interaction Effects on Fertility : Intentions and Behaviors, European Journal of Population, 2009, vol. 25, n° 4, pp. 467-485

29Although the existing literature shows that the social interactions in personal networks affect individuals’ reproductive attitudes and behavior through three mechanisms : social influence, social learning, and social support. In this article, the authors discuss the extent to which the socio-psychological model of the Theory of Planned Behavior (TPB) takes these social mechanisms into account when used in modelling fertility intentions and behavior. They argue that by integrating all three social network mechanisms, the ability of the TPB to explain reproductive events could be enhanced in two respects. First, social influence explains while some beliefs and practices are reproduced at the individual level even in the face of macro-level changes, and social learning mechanisms are crucial to distinguish who finally adopts new behavioral beliefs and practices in response to changes at the macro-level. Second, social support relationships represent a capital of services to complement institutional provision (informal child care) as well as a capital of knowledge which helps individuals navigate in a complex institutional environment, providing a crucial element to explain heterogeneity in the successful realization of fertility intentions across individuals. The integration of the three social network mechanisms into the TPB helps to address the connection between changes in what the theory indicates as background factors and variation in individual intentions and behavior. The authors develop specific hypotheses concerning the effect of social interactions on fertility intentions and their realization and conclude with a critical review of the existing surveys that could serve to test these hypotheses and their limits.

Clémentine Rossier, Laurent Toulemon, France Prioux: Évolution du recours à l’interruption volontaire de grossesse en France entre 1990 et 2005, Population, 2009, vol. 64, n° 3, pp. 495-529

30La loi autorisant l’avortement depuis 1975 en France a été modifiée en 2001 dans le but de faciliter l’accès des femmes aux services d’interruption volontaire de grossesse (IVG), en particulier par l’augmentation de deux semaines de la durée de gestation maximale autorisée. Les données provenant des bulletins d’IVG permettent d’étudier l’impact de ces modifications législatives, en utilisant la durée de gestation au moment de l’IVG comme indicateur des difficultés d’accès à ce service. Par ailleurs, la loi autorise la contraception médicalisée depuis 1967 en France ; la diminution des grossesses non prévues et des IVG jusqu’au milieu des années 1990 est attribuable au succès de la diffusion de ces méthodes dans les années 1970 et 1980. Le recours à l’avortement reste cependant élevé en France par rapport aux autres pays d’Europe de l’Ouest. Cela pose la question de la persistance ou de la recrudescence des grossesses non prévues chez les femmes les plus jeunes et celle du recours répété à l’avortement au cours de la vie de certaines femmes.

Pierre Sintès, Guy Thuillier : Des résidents occidentaux en mer Égée, Méditerranée, 2009, n° 113, pp. 79-89

31Depuis le début des années 1990, la Grèce est devenue un pays d’immigration massive à l’image des autres pays du Sud européen. L’irruption de groupes importants de migrants albanais, bulgares et roumains est ainsi l’un des événements majeurs de l’histoire de ce pays depuis 1922 de même que les échanges de population avec la Turquie. Pourtant, dans ce contexte, la migration de résidents occidentaux, souvent retraités, connaît elle aussi une augmentation significative. Bien que plus discrète médiatiquement, ses impacts sur certains des territoires de la Grèce contemporaine sont nombreux. Étudié ici dans l’île de Tinos, en plein cœur de la mer Égée, cet exemple nous permet d’aborder certains aspects des mobilités migratoires contemporaines en Méditerranée.

Michael Peter Smith & Luis Eduardo Guarnizo: Global Mobility, Shifting Borders and Urban Citizenship, Tijdschrift voor economische en sociale geografie, 2009 (December), vol. 100, n° 5, pp. 610-622

32Global migration has reached historic levels affecting every single country in the world. One of the most significant effects of this heightened mobility has been that a growing proportion of the residents of migrant receiving places lack national citizenship and are thus deprived of effective socio-political inclusion, representation, and participation in the localities where they have moved to for work, refuge or retirement. This disjuncture between the spaces of citizenship and daily life, in turn, has led to a devolution of citizenship claims-making for national to urban space. This paper begins by identifying four key political economic developments operating at the global scale that have unsettled the established view of the close correspondence between nationhood and citizenship. It then focuses on the uses and limits of the increasingly voluble discourse of ‘the right to the city’ as a way to create alternative political spaces in which variously excluded groups of urban inhabitants might empower themselves. Three strikingly different examples of widely diverse group actions and state responses to illustrate the practical strengths and limits of ‘the right to the city’ discourse are narrated. The authors end by offering what they believe to be a more useful way to envisage and analyse the interplay between global mobility and urban citizenship.

Tomáš Sobotka: Sub-Replacement Fertility Intentions in Austria, European Journal of Population, 2009, vol. 25, n° 4, pp. 387-412

33Combining the data of the 1986-2001 Microcensus Surveys, the author reconstructs trends in fertility intentions across time and over the life course of Austrian women born since the 1950s. Young adults in Austria expressed fertility intentions that were below the replacement-level threshold as early as in 1986 and women born since the mid-1950s consistently desired fewer than two children on average throughout their reproductive lives. A two-children family norm, however, still clearly dominates the fertility intentions of different age, cohort and education groups. Uncertainty about childbearing intentions is rather common, especially among younger and childless respondents. Different assumptions about reproductive preferences of undecided respondents affect estimates of the mean intended family size. Although Austrians were among the first in Europe to express low fertility intentions, their position is no longer unique. By the early 2000s, young women in a number of other European countries also expressed sub-replacement fertility intentions.

Zsolt Spéder, Balázs Kapitány: How are Time-Dependant Childbearing Intentions Realized ? Realization, Postponement, Abandonment, Bringing Forward, European Journal of Population, 2009, vol. 25, n° 4, pp. 503-523

34This study aims to identify factors that facilitate or inhibit the realization of fertility intentions. The analysis uses data collected in the first two waves of a Hungarian longitudinal survey. Fertility intentions recorded at the first wave purtain to the subsequent 3-year period, just similar to the behavior variable measuring the realization of intentions, i.e., a birth within the 3-year period in question. For this analysis, the authors used the respondent demographic, socio-structural, and orientational traits recorded at the first interview. Their findings show that age, parity, and partnership play a determining role in the realization of fertility intentions, but employment status, religious affiliation, and overall life satisfaction all exhibit significant effects. A marked gender difference was detected not only with regard to employment status but in the area of values and orientations as well.

Eugénie Terrier : Les mobilités spatiales des étudiants internationaux. Déterminants sociaux et articulation des échelles de mobilité, Annales de Géographie, 2009 (novembre-décembre), 118ème année, n° 670, pp. 609-636

35Malgré cette expérience commune des études à l’étranger, les étudiants internationaux forment un groupe très hétérogène du point de vue de leurs motivations de départ, de leurs conditions de vie et de leurs pratiques spatiales. Pendant le séjour, les étudiants originaires des pays du Nord (Amérique du Nord, Europe) sont beaucoup plus mobiles que les étudiants des pays du Sud et émergents ((Afrique, Asie). Cet article interroge les causes de ces disparités en montrant qu’elles ne sont pas seulement dues à l’inégale répartition des ressources sociales entre les étudiants mais qu’elles s’expliquent aussi par la signification que ceux-ci attribuent à leur migration pour études qui, selon l’importance des enjeux, ne produit pas les mêmes pratiques pendant le séjour.

Agnese Vitali, Francesco C. Billari, Alexia Prskawetz, Maria Rita Testa: Preference Theory and Low Fertility : A Comparative Perspective, European Journal of Population, 2009, vol. 25, n° 4, pp. 413-438

36The discussion on the causes of the most recent fertility decline in Europe, and in particular on the emergence of lowest-low fertility, emphasizes the relevance of cultural factors in addition to economic ones. As part of such a cultural framework, the heterogeneity of preferences concerning the « career vs. Family » dichotomy has been systematized in the « Preference Theory » approach developed by Catherine Hakim. This heterogeneity in preferences, however, as so far been underinvestigated in a comparative framework. This paper makes use of comparative data from the 2004/2005 Round of the European Social Survey to test the links between individual-level preferences and both fertility outcomes and fertility intentions, in a variety of societal settings. Results confirm an association between work-family lifestyle preferences and realized fertility in a variety of European countries, while they do not show a relationship between lifestyle preferences and fertility intentions. Results further support the existence of heterogeneous patterns of association between lifestyle preferences and fertility choices among welfare regimes.

Qinfang Wang: The Earnings Effects of Ethnic Labour Market Concentration under Multi-Racial Metropolitan Contexts in the United States, Tijdschrift voor economische en sociale geografie, 2010 (April), vol. 101, n° 2, pp. 161-176

37Urban labour market segmentation along the lines of ethnicity/race has drawn considerable attention with the huge influx of immigration in the United States. Using data from the US 2000 Public Use Microdata Sample (PUMS), this study employs a multilevel approach (1) to compare job earnings of non-Hispanic White, Black, Hispanic and Asian workers in their respective concentrated and non-concentrated sectors and (2) to examine how metropolitan characteristics influence these earnings. The findings show that engaging in ethnic niche labour market sectors is the main source of earning inequalities among different ethnic groups. Structural conditions including ethnic composition, growth of immigration, racial residential segregation, economic structure and macroeconomic conditions vary across regional labour markets at the metropolitan area level and significantly affect job earnings between niche and non-niche sectors across racial/ethnic groups.

Johanna L. Waters: Immigration, Transnationalism and ‘Flexible Citizenship’ in Canada : An Examination of ONG’s Thesis Ten Years Ago, Tijdschrift voor economische en sociale geografie, 2009 (December), vol. 100, n° 5, pp. 635-645

38This paper examines the new relationship between transnationalism and belonging, with particular reference to ONG’s concept of ‘flexible citizenship’, ten years after it was first articulated. It asks ‘to what extent is ONG’s work still relevant for the contemporary experiences of transnational migrants ?’ With a focus on research in Canada, the author argues that, contrary to their ‘flexible’ intentions, transnational immigrants often demonstrate a high level of local civic involvement and a localised sense of identity in the ‘new’ country, even when continuing to practice transnationalism on a daily basis. In addition, the paper contributes to debates around the relationship between transnationalism and integration over time. It draws upon an in-depth qualitative study of immigrant women over eight years to examine the extent of their transnational activities and feelings of belonging. It concludes that while the notion of flexible citizenship would in many cases seem to describe accurately the objectives of Chinese immigrants to Canada, it is perhaps less salient in relation to some of their experiences.

Serge Weber : Les mobilités induites par les migrations : émergence d’un champ circulatoire transnational, Méditerranée, 2009, n° 113, pp. 121-126

39Les politiques migratoires européennes harmonisées utilisent le développement local dans les pays de départ comme une alternative à la migration et cherchent à motiver les retours encadrés des migrants, dans une perspective utilisatrice du travail importé. Les migrants sont par définition des acteurs du développement local, par les transferts d’épargne et les investissements de retour. Ces retours sont mis en œuvre par une circulation transnationale routinisée, qui structure un champ de mobilité post-migratoire. Mais ces pratiques supposent, plutôt que des réglementations restrictives entravant la mobilité et des incitations au retour, l’accès aisé à des titres de séjour de longue durée dans le pays d’immigration. Les mobilités sont multiformes et essentielles pour la croissance des deux pays, mais ne peuvent se passer de la liberté de circulation.

Serge Weber : D’un rideau de fer à l’autre : Schengen et la discrimination dans l’accès à la mobilité migratoire, Géocarrefour, vol. 84, n° 3, pp. 163-171

40L’harmonisation des politiques migratoires européennes répond de façon contradictoire aux mobilités internationales. Au nom de la libre circulation à l’intérieur de l’espace Schengen, l’amplification et la sophistication du contrôle sur la mobilité de certaines catégories de personnes aboutissent à entraver leurs mouvements, à légitimer leur privation temporaire de liberté et à délocaliser en amont les outils de dissuasion au départ. Cette restriction vise à sélectionner les migrants originaires de pays tiers, répondant à une vision utilitariste des migrations jouant sur la peur d’une menace plutôt que sur les retombées positives de la liberté de circulation. De ce fait, le contrôle des mobilités envahit les relations entre l’Union européenne et les pays tiers au point de conditionner la mise en œuvre de partenariats.

Melissa W. Wright: Gender and Geography II : Bridging the Gap – Feminist, and the Geographical Imaginary, Progress in Human Geography, 2010, vol. 34, n° 1, pp. 56-66

41Within geography, the flourishing of studies on sexuality indicate the vibrancy of scholarship that approaches sexuality as a nexus of the global and the intimate, where the most private and introspective experiences of embodied self meet with the multiscalar processes of identity and power across the local-global continuum. Certainly, recent publications in sexual, queer and feminist geographies leave no room for doubt that sexuality and gender are axes of multiscalar activity for developing meaning, power and politics in the most personal and public of settings around the world. Consequently, geographers have illustrated how any politics by and in support of those who subvert normative gendered and sexual subjectivities requires geographical imaginations that bridge methodological approaches. In this report, the author focuses on such geographical imaginaries by examining the efforts of those who work within and across the diverse fields of queer and feminist theories to create synergistic efforts for investigating the everyday life of power, identity and place.

Hocine Zeghbib : Normativité juridique et géopolitique des migrations en Méditerranée, Méditerranée, 2009, n° 113, pp. 93-104

42La Méditerranée interroge fortement son devenir : espace de convergence ou ligne de fracture ? Vue d’Europe, elle apparaît comme un rempart naturel mais insuffisant contre l’immigration illégale, qu’il faut donc renforcer par toute une série de mesures juridiques et policières, mesures que l’on voudrait voir relayer par les États de la rive sud. Aussi, au nom de la responsabilité internationale, des pressions sont exercées sur eux. Comment se présente et s’articule ce processus du point de vue géopolitique ? Comment les États de la rive nord comme ceux de la rive sud, traduisent-ils ce processus dans leurs législations respectives relatives aux étrangers, comment évaluer le degré d’interpénétration de ces législations »

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Comptes rendus d’articles », Espace populations sociétés, 2009/3 | 2009, 575-587.

Référence électronique

« Comptes rendus d’articles », Espace populations sociétés [En ligne], 2009/3 | 2009, mis en ligne le 19 octobre 2016, consulté le 27 mai 2017. URL : http://eps.revues.org/3879

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Espace Populations Sociétés est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Université de Lille 1 - Sciences et technologies
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Revues.org