Navigation – Plan du site
Comptes rendus d'ouvrages

Martine Berger : Les périurbains de Paris. De la ville dense à la métropole éclatée ?

 CNRS Éditions, Espaces et Milieux, 2004, 317 pages
Vincent Houillon
p. 325
Référence(s) :

Martine Berger : Les périurbains de Paris. De la ville dense à la métropole éclatée ? CNRS Éditions, Espaces et Milieux, 2004, 317 p.

Texte intégral

1À l’heure où la volonté des acteurs de l’aménagement du territoire vise à ralentir la croissance périphérique des villes pour revenir à une nouvelle concentration urbaine, voilà un ouvrage qui vient à propos. Résultat d’un mémoire pour l’habilitation à diriger des recherches soutenue en 2002, le livre de Martine Berger retrace trois décennies de périurbanisation en Île-de-France. Territoire exceptionnel par son poids économique, par sa densité d’emplois et ses 10 millions d’habitants, la région Île-de-France constitue un objet d’observation idéal mais complexe d’une évolution du territoire qui fait l’objet des investigations de l’auteur depuis les années 1970.

2Plus que dans une optique ruraliste abordée en terme de consommation de l’espace aux marges de la ville, la périurbanisation est abordée en rapport avec les phénomènes de métropolisation et de polarisation sociale dans un système où l’espace devient plus rare pour des sociétés à la fois plus denses et plus mobiles. La constitution de couronnes périurbaines est analysée comme une nouvelle étape de l’expansion urbaine après celle des faubourgs et des banlieues. Les stratégies résidentielles déployées par les ménages en quête de logements et d’emplois sont privilégiées dans l’approche de la périurbanisation. Il en résulte des développements particulièrement fouillés sur les navettes et les migrations résidentielles.

3La définition et la mesure du périurbain sont précisément décrites. L’analyse de la croissance démographique, des transformations sociales, de la mobilité des populations et de la dynamique du parc de logements de ces espaces périphériques depuis les années 70 s’appuie sur un nombre impressionnant de variables et de séries statistiques. L’analyse quantitative n’est pas négligée. De multiples tableaux agrémentent un texte dense et riche. De nombreuses cartes et graphiques, de conception souvent originale, sont contenus dans un CD-Rom associé à l’ouvrage. En bref, une référence sur la question, à conseiller pour tous les étudiants et enseignants en quête d’une information de première main sur une dynamique majeure aux dimensions multiples du dernier quart du 20ème siècle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Houillon, « Martine Berger : Les périurbains de Paris. De la ville dense à la métropole éclatée ? », Espace populations sociétés, 2005/2 | 2005, 325.

Référence électronique

Vincent Houillon, « Martine Berger : Les périurbains de Paris. De la ville dense à la métropole éclatée ? », Espace populations sociétés [En ligne], 2005/2 | 2005, mis en ligne le 27 juillet 2009, consulté le 22 septembre 2017. URL : http://eps.revues.org/3183

Haut de page

Auteur

Vincent Houillon

Université de Lille I

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Espace Populations Sociétés est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Université de Lille 1 - Sciences et technologies
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Revues.org