Navigation – Plan du site
Comptes rendus d'ouvrages

Serge Weber : Nouvelle Europe, Nouvelles migrations - frontières, intégration, mondialisation

Éditions du félin, 2007, 118 pages
François Moullé
p. 208-209
Référence(s) :

Serge Weber, Nouvelle Europe, Nouvelles migrations : frontières, intégration, mondialisation, Éditions du félin, 2007, 118 pages

Texte intégral

1La préface de Catherine Wihtol de Wenden est en soi une lecture remarquable du livre de Serge Weber. L’auteur, aidé par les exigences de l’éditeur, a réussi la prouesse de concentrer une masse d’informations et d’idées dans un petit manuel d’une centaine de pages de manière remarquablement pédagogique. Les documents et extraits de textes choisis permettent au lecteur de se confronter aux sources de l’auteur tout en constatant le plus souvent la complexité du sujet.

2Serge Weber cherche d’abord à brosser un tableau de l’Europe face aux migrations à partir des concepts scientifiques les plus actualisés.

3Plusieurs idées clés sont à retenir de cette synthèse à la fois géographique, sociologique et juridique. Les migrations, et surtout les migrants, sont devenus complexes et ne correspondent plus au schéma simplificateur d’un pays de départ et d’un pays d’accueil. Les causes, les moyens et les objectifs de la migration sont devenus multiples. Pour l’Europe, les migrations deviennent un enjeu majeur pour l’avenir au vu des perspectives démographiques. Derrière des discours sécuritaires, largement critiqués par l’auteur avec des arguments précis, se profilent de véritables besoins sur le marché du travail européen et pour les grands équilibres entre actifs et inactifs. L’enjeu de l’ouverture ne sera pas un choix, mais une nécessité économique et sociale.

4Paradoxalement, l’espace Schengen et les différents sommets européens ont mis en place un appareil juridique et policier ambigu où l’Europe est considérée comme une forteresse assiégée ! La première ambiguïté se situe entre la souveraineté des États et la communautarisation du droit concernant l’asile et le contrôle aux frontières. La deuxième ambiguïté concerne l’espace européen. D’un côté, l’ensemble des textes juridiques cherche objectivement à renforcer l’intégration des territoires européens. De l’autre, l’auteur observe une Europe à plusieurs vitesses avec un noyau central constitué des 15 pays membres de plein droit de l’espace Schengen où le migrant est hyper-contrôlé, parfois dans des conditions infamantes. Autour du noyau, une périphérie qui doit, avec des moyens souvent limités, gérer concrètement les flux de migrants le plus souvent en situation irrégulière puisque le cœur les refuse par la voie légale de la non-obtention des visas. Les statuts des migrants semblent, dans ce contexte, de plus en plus opaques.

5Pour compléter cette approche spatiale, les pays extérieurs qui entourent l’Europe, comme ceux de l’Afrique du Nord, sont utilisés par l’Europe comme outil de gestion des migrants via des coopérations directes de l’Europe auprès des services douaniers de ces États. Les contrôles se font donc bien avant la frontière même de l’Europe ! L’auteur présente le concept d’externalisation de la gestion des demandeurs d’asiles.

6Pour terminer, le livre explore la notion d’intégration toujours présente dans les discours mais bien modeste en terme budgétaire avec des approches plus utilitaristes que sociétales. Les arguments proposés démontrent clairement que l’Europe a une vision à court terme à propos des migrants et de leurs intégrations qu’une vision à long terme.

7En conclusion, une lecture technique que l’auteur a réussi à transformer en lecture passionnante.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Moullé, « Serge Weber : Nouvelle Europe, Nouvelles migrations - frontières, intégration, mondialisation », Espace populations sociétés, 2008/1 | 2008, 208-209.

Référence électronique

François Moullé, « Serge Weber : Nouvelle Europe, Nouvelles migrations - frontières, intégration, mondialisation », Espace populations sociétés [En ligne], 2008/1 | 2008, mis en ligne le 29 novembre 2016, consulté le 24 mars 2017. URL : http://eps.revues.org/2475

Haut de page

Auteur

François Moullé

Université d’Artois

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Espace Populations Sociétés est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Université de Lille 1 - Sciences et technologies
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Revues.org